FERMETURE DU FORUM : http://ourdeepestfear.forumactif.org/t1309-fermeture-du-forum#18895

Partagez|

Je t'aime, mais je te fuis (Laura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Lun 16 Mai - 20:20

Les journées passent et ne se ressemble pas. En ce moment je passe presque ma vie à l'hôpital, je suis le seul titulaire en neuro à être présent puisque mon collègue et ami est en vacances pour quelques semaines. Ça ne me dérange pas de bosser, j'aime ça, j'aime mon métier et j'aime aider les gens. Je manque énormément d'heures de sommeil, mais bon c'est pas très grave. Aujourd'hui encore je me rends très tôt à l'hôpital puisque je suis quand même rentré pour prendre une bonne douche et faire une petite sieste, très courte puisque j'ai été bipé pour un cas d'urgence. Une fois de retour à l'hôpital et dans mon service je constate que je dois m'occuper d'une jeune femme, je ne sais pas ce qu'elle a eu, comment elle s'est fait ça mais je dois la soigner. Je l'envoie directement au scan avant de demander à une des internes de préparer un bloc au cas ou et je ne me trompe pas puisque la jeune femme à besoin d'une opération en urgence.

Je me rends au bloc et emporte avec moi deux internes qui se révèlent être au niveau de mes exigences. L'opération dur environ deux bonnes heures, mais tout se passe bien et la demoiselle s'en sort bien, du moins pour le moment, c'est à voir après son réveil si l'opération a été un succès. C'est après cette opération que j'en profite pour me rendre à la cafétéria prendre quelque chose à manger rapidement puisque je n'ai pas eu le temps de le faire chez moi. Je n'ai pas vraiment le temps de penser à quoi que ce soit en ce moment et d'un côté tant mieux puisqu'au moins je ne me rends pas malade puisque oui, depuis quelques semaines maintenant j'évite complètement Laura, celle qui est censée être ma meilleure amie, mais pour qui j'ai des sentiments bien plus fort que ça.

Après ce rapide déjeuner je repasse en neurologie où je récupère de nouveau le dossier de ma patiente du jour et l'une des internes qui étaient avec moi sur l'opération. Nous devons repasser voir notre patiente, sa famille est arrivée et à des questions. Nous nous rendons dans la chambre et informons la famille, au même moment la demoiselle se réveil et je peux enfin faire une consult' post opératoire. Tout va pour le mieux et notre opération est donc un succès. C'est avec le sourire aux lèvres que je ressors de la chambre et tape dans la main de mon interne en signe de victoire. Laura est là … A seulement quelques mètres de moi. Qu'est-ce qu'elle fait ici ? Pourquoi, comment … Mon visage se ferme totalement et mon cœur se met à battre de plus en plus vite.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Lun 16 Mai - 21:13

En ce moment je suis plus que fatiguée, j'enchaîne les gardes, je ne peux même pas sortir pour retrouver des amies pour un peu souffler. L'hôpital me manque de plus en plus. Parfois je me dis que j'aurais mieux fait de garder mon emploi à l'hôpital. Même si je pouvais revenir à tout moment ce n'était pas pareil. Depuis deux ans ça avait du changer pas mal. Mais être dans la police ici me saoulait un peu. J'aurais préféré être flic dans une ville comme Chicago ou New York. A Seattle ce n'était pas très mouvementé. Cela dépendait des moments. A l'hôpital ce n'était pas répétitif. J'adorais ce travail mais j'avais besoin de danger, de risque et de changement. Je ne regrettais pas trop, j'adorais mon nouveau métier mais je me demandais si je réintégrerai pas l'hôpital...


Aujourd'hui, je devais interroger un témoin d'une affaire judiciaire à l'hôpital. Il s'agissait d'une jeune femme qui avait été percuté par un véhicule qui avait prit la fuite. J'avais été à l'hôpital seule. Je connaissais les procédures ,et puis c'était ma deuxième maison. J'avais croisé pleins d'infirmières qui me saluèrent. Certains médecins me sourirent et après l'interrogatoire, je sors de la chambre mais je m'arrête net. Evidemment en service neurologie il est évident que j'allais le croiser. LUI. Mon meilleur ami. L'homme de ma vie. Je regarde de chaque côté mais je suis coincée. Nous sommes gênés tous les deux. Depuis notre premier baiser nous nous évitons. Je prends une grande inspiration et j'avance vers lui en regardant le sol puis son regard. Je lui souris. Après tout, on se connaissait depuis toujours..

Salut.

Il avait l'air fatigué. Ses traits étaient plus que tirés. Il devait pas avoir dormi beaucoup ces derniers temps. Un résident me tape sur l'épaule pour me dire bonjour, je souris avant de replonger mon regard dans celui de Jude.

T'as l'air bien..

Dis-je pour rompre le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Lun 16 Mai - 22:27

Je suis heureux d'avoir réussi cette opération, je suis toujours heureux lorsque je réussi une opération, mais celle-ci me tiens particulièrement à cœur. Elle n'était pas facile malgré tout et en plus d'avoir sauvé une vie j'ai correctement enseigné à mes élèves et sans crier en plus de ça, oui puisqu'en ce moment je suis légèrement sur les nerfs. Le manque de sommeil, le fait que Laura m'évite elle aussi et puis la pression de ma mère pour tenir la réputation, c'est pas toujours simple. Lorsque je sors de la chambre de la patiente je suis accompagné par mon interne à qui, après avoir tapé dans la main, je lui rends le dossier pour qu'elle puisse le ranger.

« Merci Stéphanie tu peux partir je n'ai plus besoin de toi. »

C'est lorsque je relève les yeux que je vois Laura. Je ne sais pas ce qu'elle fait là, je repère rapidement sa plaque de flic qu'elle porte accrocher à sa ceinture, c'est pas réellement ce qui me plaît le plus puisque pour moi c'est un métier à haut risque, mais il n'y-avais rien eu à faire Laura en avait fait qu'à sa tête. Je reste figé sur place, ne sachant quoi faire puisque nous sommes « froid » tous les deux depuis ce baiser. C'est finalement elle qui se décide a venir vers moi. « Salut » J'avale difficilement ma salive avant de lui répondre à mon tour.

Salut

Je sourie légèrement, mais je suis épuisé. « T'as l'air bien.. » Je ris nerveusement, ma fatigue ne doit pas se voir alors tant mieux je n'aurais pas besoin de mentir à mes collègues. Nos regards se croise avant de se poser sur l'un et l'autre. Elle est toujours aussi belle et j'ai toujours les mêmes sensations lorsque je la retrouve.

Oui, si on veut. Qu'est-ce que tu fais là ? Tu es malade ? Ça ne va pas ?

Oui puisque je pense tout d'abord à sa greffe, que si elle est ici c'est peut-être à cause d'un soucis, mais elle a l'air de bien marcher, elle parle correctement et puis elle n'a pas blanche ni jaune. Je ne pense pas non plus qu'elle soit venue me rendre visite, alors pourquoi est elle là ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Sam 21 Mai - 21:00

Pourquoi le destin s'acharnait sur moi comme ça? Je ne pouvais pas rester la simple meilleure amie du neurochirurgien? cela aurait été plus simple, pourquoi avais-je cédé à la tentation?... Il était censé être un peu comme mon frère.. Et comme le dit ma mère, c'est un peu de l'inceste mais non... J'en ai fait qu'à ma tête et je le payais aujourd'hui. Cela faisait plusieurs semaines que nous nous parlions plus et ça m'énervait mais c'était mieux ainsi. Inutile de tenter le diable. il fallait qu'on s'éloigne. J'aurais tout donné pour être avec lui mais c'était "mal". C'est ce que mon entourage disait en tout cas. Du moins, les personnes au courant de ce petit dérapage. Quand bien même, il me plaisait toujours et j'en étais folle amoureuse.
Je n'étais pas là pour moi, pas cette fois, j'étais simplement là pour un suspect sur une affaire de police. J'avais fini depuis un moment et en voulant éviter l'inévitable je n'y étais pas arrivée.

me voilà donc devant Jude, toute mal à l'aise, et il semble pas très heureux de me voir également. Je le regarde. Alors qu'il m'assaille de questions, je souris. Ravie de voir qu'il se soucie encore un peu de moi malgré la bêtise que nous avons faite.

Non, je suis sur une affaire de police. Niveau santé ça peut aller !

je hausse les épaules. Jude n'est pas dupe, il voit très bien que quelque chose ne va pas mais je neveux pas lui dire que mes analyses sanguines ne sont pas bonnes et que le médecin m'a indiquée un oncologue. Je sais très bien que je n'ai pas de cancer du moins je l'espère mais avec mes soucis de santé ce n'est pas à prendre à la légère. j'espère sincèrement que le nouveau docteur cancérologue saura me prendre en charge si toutefois il s'avère que j'ai une tumeur ou autre. Je soupire, perdue dans mes pensées.

A dire, vrai, Sully, je ne vais pas bien psychologiquement.. j'ai des analyses pas très bonnes. Je ne me sens pas faible pour autant. T'as le temps cinq minutes d'y jeter un oeil? J'ai pas envie d'avoir un cancer de quelque chose. J'ai peur.

Je me pince les lèvres. Il sait que j'ai peur de mourir. Et ce depuis toujours même si en faisant infirmière je vois de nombreuses personnes mourir chaque jour. En tant que policière désormais, je n'échappe pas à la règle non plus.

J'ai une anémie.. Je suis à 9g de globules rouges et ça ne fait que chuter. Ils veulent me faire hospitaliser pour me transfuser et je dois avouer que j'ai vraiment pas envie... j'ai d'autre choses à faire. Car je connais la chanson.. Je suis bonne pour la fibro, la colo, les examens, la visite avec le cancérologue... J'ai pas envie de me dire que j'ai une maladie grave... Sinon tu me tue avec une injection !

J'étais perdue. Une anémie à 9 ce n'était pas si grave après tout, le minimum était de 12 mais cela ne fait que baisser drôlement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Lun 23 Mai - 16:16

Je ne sais pas pourquoi elle est ici, mais je vais très vite l'apprendre. J'ai peur que ce soit à cause de sa santé et ça je ne veux pas y penser, après tout elle est peut-être ici pour le boulot ou quelque chose du genre je ne sais pas. Logiquement je devrais fuir Laura est pourtant non je reste là planté sur mes deux pieds à attendre bêtement qu'elle vienne vers moi. J'ai envie de partir, me cacher n'importe où, mais non je suis comme cloué au sol. La première chose que je lui demande c'est pourquoi elle est ici, si c'est à cause de sa santé ou non. « Non, je suis sur une affaire de police. Niveau santé ça peut aller ! » Hum, je ne suis pas satisfait de sa réponse, je la connais par cœur Laura et je sais très bien lorsqu'elle ment ou n'est pas sûr d'elle. Je fronce légèrement les sourcilles et je pense qu'elle comprend puisqu'elle enchaîne sans même me laisser le temps de répondre. « A dire, vrai, Sully, je ne vais pas bien psychologiquement.. j'ai des analyses pas très bonnes. Je ne me sens pas faible pour autant. T'as le temps cinq minutes d'y jeter un œil? J'ai pas envie d'avoir un cancer de quelque chose. J'ai peur. » Elle sait que je prends sa santé très à cœur et que je ne supporte pas lorsqu'elle va mal.

Viens par là.

Nous sommes au service neuro, mon service et donc je l'entraîne jusque dans mon bureau ou je referme la porte derrière moi et l'invite à s'installer sur la table de consultation. J'ai peur, mais je ne dois pas lui montrer, je soupire un bon coup. « J'ai une anémie.. Je suis à 9g de globules rouges et ça ne fait que chuter. Ils veulent me faire hospitaliser pour me transfuser et je dois avouer que j'ai vraiment pas envie... j'ai d'autre choses à faire. Car je connais la chanson.. Je suis bonne pour la fibro, la colo, les examens, la visite avec le cancérologue... J'ai pas envie de me dire que j'ai une maladie grave... Sinon tu me tue avec une injection ! » Aucun sourire sur mon visage, même avec la petite touche d'humour qu'elle a essayer de mettre.

Je ne tuerais personne et surtout pas toi ! Tu vas prendre quelques jours de congés et je vais examiner tout ça d'accord ? Et pas de non pour une fois essaie de m'écouter un peu.

Je prends tout de même mon stéthoscope pour écouter son cœur, c'est pas grand chose et c'est peut-être pas très utile, mais je veux quand même l'entendre histoire de me rassurer à moi-même.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Ven 27 Mai - 22:26

Jude avait toujours été là, dans les bons comme dans les mauvais moments. Et j'avais peur d'avoir quelque chose qui ne va pas chez moi. Il était le seul à me réconforter mais depuis ce baiser, tout était tellement différent entre nous. Nos parents n'étaient pas d'accord, notre entourage était contre également ce qui n'arrangeait pas les choses. Et si nous nous mettions ensemble et que cela se passait mal, j'allais perdre la personne qui compte le plus à mes yeux. Alors qu'il m'amène dans son bureau. Je m'installe sur la table, sur le dos. Puis m'assoie un peu énervée.

Non mais je n'ai pas besoin d'être examinée. Je me demande juste ce qui m'arrive. C'est biologique Sullivan c'est tout !

J'avais l'habitude de l'appeler par son nom de famille. Depuis petite, je détestais que les filles l'appellent Jude ou lui trouvent des surnoms avec son prénom. J'étais la seule à l'appeller Sullivan ou Sully. Lorsque Monstres & Cie était sorti nous avions bien rigolé. Mais ce temps là était tellement derrière nous.

Je suis en congés trois jours là !

Je hausse les épaules en le regardant, j'étais stressée. Je ne voulais pas qu'on m'annonce un cancer ou quelque chose de grave. J'avais la trentaine mais j'avais l'impression que ma vie n'avait pas encore commencé. C'était étrange comme sensation. J'avais besoin de réconfort. J'avais les larmes aux yeux.

Tu sais, je pense qu'être flic c'est un des plus beaux métiers mais c'est trop intense et mon corps n'apprécie pas.. Infirmière c'était peut être moins sportif, je ne courrais pas partout, je ne manquais pas de me faire tuer par 50 bandits. Je songe à revenir ..

Je mordille mes lèvres. Autant qu'il soit au courant de mes projets, même si j'adorais mon métier, il fallait se rendre à l'évidence, je ne pouvais pas être flic longtemps, ma santé allait en prendre un sacré coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Dim 29 Mai - 12:33

Laura me confit ses peurs, mais même si elle ne dit rien je peux quand même comprendre grâce à son regard que je connais par cœur. Elle essaie de faire la forte tête, mais ça ne marche pas avec moi, alors lorsque je l'entraîne dans mon bureau je sais qu'elle râle ou qu'elle ne va pas tarder à le faire, mais je m'en fiche. « Non mais je n'ai pas besoin d'être examinée. Je me demande juste ce qui m'arrive. C'est biologique Sullivan c'est tout ! » Je me retourne alors pour la regarder dans les yeux en prenant un 'grand air' de toute façon quoi qu'elle dise je m'en fiche elle va m'écouter pour une fois et puis c'est tout.

Alors pourquoi tu es venu me voir, si tu n'as besoin de rien ?

Je connais son caractère par cœur, caractère de cochon parfois je l'accorde, mais c'est Laura elle est comme ça et je ne la changerais pas, de toute façon je ne veux pas la changer elle est très bien comme ça. Je lui demande de prendre des vacances, je sais qu'être flic c'est pas de tout repos, c'était même déconseiller avec ce qu'elle avait, mais évidemment Madame n'écoute personne et fonce souvent tête baisser. Lorsqu'elle m'a annoncé son changement de carrière, évidemment j'étais contre ! Impossible d'imaginer Laura avec une arme. « Je suis en congés trois jours là ! »

Tant mieux ! C'est parfait alors ! Tu peux … Soulever ton t-shirt s'il te plaît.

Ça va sûrement être gênant, mais pour cette fois ce n'est pas Jude qui parle, mais le docteur Sullivan. « Tu sais, je pense qu'être flic c'est un des plus beaux métiers mais c'est trop intense et mon corps n'apprécie pas.. Infirmière c'était peut être moins sportif, je ne courrais pas partout, je ne manquais pas de me faire tuer par 50 bandits. Je songe à revenir .. » Je suis heureux d'entendre ça, même si la fin de sa phrase ne m'a pas tellement rassuré, mais elle a tout de même pris conscience.

Tu deviens enfin raisonnable ! Je peux faire jouer mes relations pour que tu reviennes ici si tu veux...

Je ne sais pas si c'est réellement ça qu'elle souhaite, revenir ici, dans ce hôpital avec moi comme l'un des médecins, mais je suis prêt à tout pour quelle face ce choix-là.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Dim 29 Mai - 21:35

Sa réflexion ne me plaisait guère. Je fronce les sourcils avant de répondre.

Je n'étais pas venue pour toi ! J'étais venue pour une enquête et comme j'étais inquiète t'as vu que quelque chose n'allait pas.. Je t'ai simplement expliqué. T'es pas MON médecin.

je croise les bras, vexée qu'il me dise ça. Pourquoi voulait-il que je soulève mon T-shirt? Il n'y avait pas de raison. Je me levais de la table d'auscultation en soupirant. Je soulève un peu pour qu'il vois le creux de mes reins.

Ne t'inquiète pas, comme tu vois, il n'y a pas d'hématome, pas de masse. Tout va bien, ma créat' est bonne docteur ! Prends pas cet air là avec moi s'il te plaît !


Je le regarde en faisant la moue. Alors qu'il prenait ses grands airs, j'avais envie de le gifler.

J'avais ma place encore au chaud, je m'étais mise en disponibilité, je vais simplement reprendre ma place. Il faut que j'ai un certificat médical pour arrêter d'être flic. Mais c'est à contre coeur que je vais partir de la police Sullivan ! J'adore ça ! Même si tu n'es pas d'accord avec ce choix.

Je le regarde. Il va s'énerver. Mais si je lui en ai parlé c'est parce que j'avais peur qu'on m'annonce un cancer du colon, de l'estomac ou autre. C'était stressant. Je voulais qu'il me réconforte.

Je suis pas venue voir le docteur, mais mon ami là ! Si je me suis confiée c'était pour du réconfort pas des remontrances très cher !

Je soupire alors en prenant mon sac, et en le regardant.

C'était une erreur. Je suis désolée. Si je reviens, je ne demanderai pas la neurochir' ça évitera qu'on se croise, je vois à quel point ça te fait chier !

Je souffle en ouvrant la porte pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Mar 31 Mai - 18:42

Si Laura possède son caractère bien à elle, moi je ne suis pas sans reste non plus. « Je n'étais pas venue pour toi ! J'étais venue pour une enquête et comme j'étais inquiète t'as vu que quelque chose n'allait pas.. Je t'ai simplement expliqué. T'es pas MON médecin. » J'arque alors un sourcille tout en la regardant, c'est toujours comme ça entre nous l'amour fou et du jour au lendemain chien et chat, sauf que ces temps-ci c'est plus souvent chient et chat qu'amour fou.

Ca va calme toi je le sais !

Je continue malgré tout ce que j'étais en train de faire et lui demande de remonter son haut ce qui, visiblement la gêne quand même. « Ne t'inquiète pas, comme tu vois, il n'y a pas d'hématome, pas de masse. Tout va bien, ma créat' est bonne docteur ! Prends pas cet air là avec moi s'il te plaît ! » J'observe rapidement, mais au peigne fin son corps histoire de m'assurer qu'elle ne prend pas trop de coup dans la police.

Bon, tu vas arrêter de râler là ?

Elle râle, très souvent même voir trop, mais c'est Laura et je l'aime comme ça malgré tout. Je me contente de soupirer. Elle m'annonce alors qu'elle songe de plus en plus à faire son retour à l'hôpital. « J'avais ma place encore au chaud, je m'étais mise en disponibilité, je vais simplement reprendre ma place. Il faut que j'ai un certificat médical pour arrêter d'être flic. Mais c'est à contre coeur que je vais partir de la police Sullivan ! J'adore ça ! Même si tu n'es pas d'accord avec ce choix. »

J'ai quand même le droit d'avoir mon avis et tu ne me feras pas changer sur ça, quoi qu'il arrive. C'est donc un certificat que tu veux ?

Je peux le lui faire, je serais même ravi de lui faire d'ailleurs. « Je suis pas venue voir le docteur, mais mon ami là ! Si je me suis confiée c'était pour du réconfort pas des remontrances très cher ! » Ami … Je suis donc redevenu le simple ami ? « C'était une erreur. Je suis désolée. Si je reviens, je ne demanderai pas la neurochir' ça évitera qu'on se croise, je vois à quel point ça te fait chier ! » Dit-elle en se levant pour ouvrir la porte.

Arrête Laura c'est bon, on a passer l'âge des disputes comme ça non ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Mar 28 Juin - 20:03

J'ai toujours eu un caractère de feu, je sais aussi être douce parfois mais Jude me connaît.. il sait comment je suis et même si le plus souvent on s'entre-tue, mais ça ne m'empêche pas d'avoir des sentiments pour lui. Je le hais autant que je l'aime et c'est compliqué à gérer pour moi. Je vivrais toute ma vie avec une partie de lui en moi.

Tu me parles pas comme ça !

Dis-je en fronçant les sourcils, boudant comme une enfant de cinq ans. Je soupire à sa réflexion avant d'ajouter.

Et toi tu vas arrêter de me reluquer de la tête au pied comme si j'étais une patiente à qui tu rechercherais une anomalie? Je vais pas trop mal stop !

Je regrette de lui en avoir parlé et pourtant, j'avais besoin de me confier, il était le seul avec qui je me sentais invincible, en sécurité en somme. Je roule des yeux en grommelant une seconde.

J'en ai rien à foutre de ton certificat ! C'est bon j'irais voir un autre docteur. Tu vas me le faire avec ton sourire à la con qui m'exaspère à dire que tu avais raison depuis le début pour la police !

J'aboie sur l'homme que j'aime comme une hystérique mais il stoppe la dispute après avoir parlé. J'enlève ma main de la poignet, incapable de partir. J'ai besoin de sa présence, maintenant. Je ne saurais l'expliquer. Je m'avance vers lui en mettant la main sur son bras.

Et toi ? Comment tu vas Sully? ...

Je le regarde, sincère, ayant besoin de savoir comment l'élu de mon coeur allait.. Mon coeur s'accéléra au simple contact de ma main sur sa peau. J'avais besoin d'un câlin. C'était anodin mais ça m'apaiserait... Je penche légèrement la tête en attendant une réponse de sa part.

Son bureau est calme. J'ai l'impression que nous ne sommes pas dans un hôpital. Que nous sommes à plusieurs milliers de kilomètres de notre quotidien. Dans une bulle rien que nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Mer 29 Juin - 17:50


Je n'arrive pas toujours à la suivre dans ses raisonnements. Je connais son caractère par cœur, je connais les traits de son visage lorsqu'elle est joyeuse, lorsqu'elle est triste et lorsqu'elle est énervé. Je sais qu'elle m'aime autant qu'elle me hais et c'est la même chose pour moi, je pourrais lui crier dessus comme la plaquer contre mon bureau et l'embrasser comme jamais. « Tu me parles pas comme ça ! » Elle boude, comme une enfant de quatre ans tout au plus.

Et toi tu vas arrêter de bouder comme un bébé là !

« Et toi tu vas arrêter de me reluquer de la tête au pied comme si j'étais une patiente à qui tu rechercherais une anomalie? Je vais pas trop mal stop ! » J'ai l'impression qu'elle me ment, qu'elle me cache quelque chose et c'est horrible de penser ça. J'ai pas envie de passer à côté de quelque chose, de louper un truc même futile, mais qui pourrait mettre sa vie en danger. Je ne le supporterais pas une deuxième fois et peut-être même que cette fois-ci je ne pourrais pas la sauver comme je le voudrais. Je hausse un sourcille comme j'ai l'habitude de le faire avant de reculer d'un pas et lui demander si c'est le certificat qu'elle souhaite. « J'en ai rien à foutre de ton certificat ! C'est bon j'irais voir un autre docteur. Tu vas me le faire avec ton sourire à la con qui m'exaspère à dire que tu avais raison depuis le début pour la police ! » Je t'aime mon non plus, je t'aime autant que je te hais, c'est vraiment compliqué comme relation, mais c'est la notre et finalement je l'aime comme ça.

J'ai toujours raison tu devrais le savoir non ?

Ça, ça risque de l'agacer, mais trop tard je ne peux pas revenir en arrière. Alors qu'elle tente de s'enfuir comme une voleuse j'essaie de la rattraper du mieux possible et ça marche puisqu'elle revient. « Et toi ? Comment tu vas Sully? ... » Elle devient tout d'un coup plus douce, tendre et presque amoureuse. J'ai envie de l'embrasser et je dois me retenir de toutes mes forces calmer mes pulsions et me contenter simplement de ce moment-là qu'elle m'accorde.

Je suis fatigué, je travaille sur un nouvel essaie clinique, mais sinon ça va ...

Je plonge mon regard dans le siens avant de lui tirer le bras et la prendre contre moi tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Jeu 7 Juil - 21:18

Je suis tellement difficile à comprendre. J'ai du mal à suivre mes propres pensées comment réussir à canaliser celle de mon meilleur ami. Nous nous comprenons jamais au contraire, ça explose toujours. L'atmosphère a toujours été très électrique et peut être que c'est ça que j'aime chez nous. Je soupire lorsqu'il dit qu'il a toujours raison.

N'importe quoi !

Je croise les bras en roulant des yeux. Il a le don de m'énerver et pourtant ça me plaît comme ça. Je dois être folle. Oui ça doit être ça mais c'est lui et pas un autre. Je le regarde attendant une autre vanne de sa part mais il n'en fait. Une petite victoire en somme. Mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir ce côté tactile. J'ai besoin de le toucher. Il me dit qu'il est fatigué. Je le vois. Il est plus irrité lorsque je lui parle que d'habitude mais je ne lui en tiens pas rigueur. Je le fixe avant de me retrouver dans ses bras. Je m'y sens bien. Je ne me débats pas. Je n'en ai pas la force. Je regarde alors mon ami, mon frère, l'homme que j'aime. Tellement de casquette.. Je le sers fort, respirant cette odeur qui m'apaise tant. Je suis bien, j'aimerai que ce moment ne s'arrête jamais. Mais il a sûrement d'autres patients à voir et je le bloque dans le déroulement de sa journée.

Je devrais partir.

Dis-je tout en restant là, ma tête enfouie dans son torse. Laissant cette étreinte m'apaiser quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Jeu 14 Juil - 18:23


Nous sommes tous les deux incompréhensibles et les gens de l'extérieur ne peuvent pas nous comprendre, c'est certain. Je pense même qu'à leurs yeux nous pouvons passer pour des extraterrestre tout simplement, nous avons notre propre code, nous n'avons pas forcément toujours le besoin de parler pour comprendre l'autre, c'est comme ça et nous ne pouvons pas faire autrement. Nous sommes comme ça tout simplement et pour nous c'est parfait. « N'importe quoi ! » Laura elle est comme un bébé, elle fait comme si c'était pas vrai, mais elle sait que j'ai raison et c'est pour ça que je me contente simplement de rigoler, parce que je sais que j'ai raison. Elle ose ensuite enfin venir dans mes bras, il était temps d'ailleurs depuis que j'attends ça quand même. Malheureusement elle met un terme à ce moment de repos et de calme entre nous « Je devrais partir. » Pourquoi ? Pour qu'elle raison je ne sais pas, mais elle se retire de mes bras et je la retiens légèrement.

Non reste, pourquoi tu veux partir ?

Maintenant que je travail sur mon essai clinique mon emploi du temps est plus ou moins modifiable et ce n'est pas les cinq minutes que je vais passer en plus avec elle qui me feront du retard dans mon boulot. Ça ne peut que me motiver d'ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Sam 23 Juil - 12:56

Je ne sais pas pourquoi je veux partir mais c'est la meilleure des décisions. Jude est ma force mais il est aussi ma faiblesse. A ses côtés, je pourrai conquérir le monde, mais quand je suis auprès de lui mon monde s'écroule aussi. C'est tellement difficile ce genre de relation. J'aimerai que les choses soient plus simples entre nous car je ne pourrais pas supporter longtemps cette tension entre nous deux. Alors oui je dois partir c'est le mieux. Nous ne pouvons pas être ensemble c'est certain. Et ne pas pouvoir avoir ses lèvres sur les miennes me rend malade. Je fixe la porte mais il me retient en me demandant pourquoi je veux partir. Je le regarde dans les yeux.

Parce que.. Tu le sais très bien. J'en ai marre de cette tension. je ne peux pas rester près de toi. Je ne le peux plus. Nous ne pouvons pas être ensemble, et rester comme ça à nous lancer des "bonjour ça va? quoi de neuf" c'est pas ça qui fera que les choses iront mieux. Nos parents veulent pas qu'on soit ensemble. Ils ont certainement raison. C'est sûrement mieux comme ça. Donc laisse moi partir.

J'aurais aimé qu'il me prouve le contraire. Je sais aussi que Jude est joueur et qu'il me prouvera que même si nous sommes éloignés ça changera rien. Evidemment le savoir avec une autre fille me brisera le cœur. Tout comme je sais que je ne veux pas le perdre et pourtant c'est la meilleure décision.

Dans un ou deux mois, j'intègre à nouveau l'hôpital. Nous seront collègues mais jusque là il vaut mieux pas qu'on se voit. Etre ton amie est trop difficile.

C'est un euphémisme. En étant flic, je peux me défouler. Repousser mes limites. Je me sens forte. Utile. Lorsque je suis près de lui, j'ai l'impression qu'il est ma seule issue. Ma bouteille d'oxygène, et je suis tellement dépendante de lui que ça me fait peur;
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Dim 24 Juil - 14:14


Laura est tout pour moi depuis le début, depuis bien des années maintenant et je ne veux pas la voir partir. Je sais que nous n'aurions jamais dû nous embrasser ce soir-là, mais tout ça a été plus fort que nous. Peut-être que nous finirons ensemble dans quelques mois, jours, années je ne sais pas, la seule chose dont je suis certain c'est que j'aime cette à la folie et que je n'en veux pas une autre. Aucune. Alors que nous sommes tous les deux dans mon bureau, Laura veut s'en aller, peut-être qu'elle ressens trop de 'pression', peut-être que si ça continue comme ça nous allons nous embrasser et alors tout ça Laura ne le veux pas. « Parce que.. Tu le sais très bien. J'en ai marre de cette tension. je ne peux pas rester près de toi. Je ne le peux plus. Nous ne pouvons pas être ensemble, et rester comme ça à nous lancer des "bonjour ça va? quoi de neuf" c'est pas ça qui fera que les choses iront mieux. Nos parents veulent pas qu'on soit ensemble. Ils ont certainement raison. C'est sûrement mieux comme ça. Donc laisse moi partir. » Je fronce les sourcilles tout en l'écoutant. Je me laisse tout de même quelques secondes de réflexion avant de répondre.

Ouais et toi tu sais très bien que l'un sans l'autre nous n'y arriverons pas ! Depuis quand ta mère te dicte tes choix ? Nous ne sommes pas de la même famille il n'y-a aucun inceste ou je ne sais quoi d'autres alors arrête. Qu'est-ce qui a ? Tu veux qu'on soit malheureux jusqu'à la fin de notre vie c'est ça ?

C'est clairement ça pour ma part d'ailleurs car sans Laura je ne suis rien, sans Laura à mes côtés je souffre et je ne peux faire autrement. « Dans un ou deux mois, j'intègre à nouveau l'hôpital. Nous seront collègues mais jusque là il vaut mieux pas qu'on se voit. Être ton amie est trop difficile. » J'essaie de cacher ma joie, mais c'est difficile. Oui je suis plus qu'heureux de son retour, d'une part car je vais enfin la voir plus souvent et d'autre part parce qu'elle ne risquera plus sa vie tous les jours et j'en suis plus que soulagé.

Alors soit plus que ma simple amie Laura …

Je suis proche d'elle, en réalité mon visage n'est plus qu'à quelque centimètre du sien et je suis prêt à la faire céder à la tentation s'il le faut.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Mer 27 Juil - 11:02

Je n'écoute pas ma mère. Je me dis juste qu'elle a raison. On se connaît depuis toujours. Nous n'avons juste pas le même sang mais nous avons été élevé ensemble Sully. Ce n'est pas une bonne idée. Je n'ai pas envie que nos parents nous fassent la morale tous les jours... Ou qu'ils nous tournent le dos. J'ai besoin de ma famille.

Si j'écoutais mon coeur, je me serai jetée à son cou. peu importe les conséquences, c'était nous deux contre le monde. Mais je ne pouvais pas entraîner Jude dans ce monde là. Ses parents étaient fiers de lui. Neurochirurgien de renommée nationale.. Je ne pouvais pas lui en vouloir après tout d'avoir mieux réussi que moi. Ma mère m'avait traité d'instable quand j'avais changé de métier. Je ne voulais pas l'admettre mais je changeais d'avis quinze fois mais lorsque le sujet est Jude je n'ai jamais changé 'opinion. C'était lui et ce sera toujours lui. Si je trouve quelqu'un ce sera pour l'oublier. Uniquement. C'est lui que j'aime. Une partie de lui est en moi et il a mon coeur. Mais je ne peux pas franchir le pas c'est trop difficile.

Sullivan arrête.

Je ferme les yeux en posant mes mains sur son torse. Il essaie de me faire céder et je ne voudrais pas franchir la ligne et pourtant j'en meurs également d'envie...

Jude..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Ven 29 Juil - 16:55


Fuir, c'est ce que nous savons si bien faire tous les deux. Peut-être que nos mères sont simplement nos deux excuses, peut-être qu'aucun de nous deux n'arrivent à faire le premier pas l'un envers l'autre. « Je n'écoute pas ma mère. Je me dis juste qu'elle a raison. On se connaît depuis toujours. Nous n'avons juste pas le même sang mais nous avons été élevé ensemble Sully. Ce n'est pas une bonne idée. Je n'ai pas envie que nos parents nous fassent la morale tous les jours... Ou qu'ils nous tournent le dos. J'ai besoin de ma famille. » J'avoue par moment je n'arrive pas à suivre Laura dans ses raisonnements.

Il y-aurais quoi de mal à ce qu'on s'aime tous les deux ? On ne leur jamais parler de ce qu'on pouvait ressentir tous les deux alors forcément elles ignorent tout. Peut-être que si on leurs parlaient chacun de notre côté elles comprendraient bien des choses.

Et puis en même temps j'aurais du mal à croire que nos mères se sont rendu compte de rien du tout nous concernant tous les deux. Alors que Laura s'apprête à fuir une nouvelle fois je la rattrape. « Sullivan arrête » En général lorsque c'est par mon nom de famille qu'elle m'appelle ce n'est pas forcément bon signe. « Jude.. » Me dit-elle avec ses deux mains poser sur mon torse et mon cœur qui bat de plus en plus vite.

Laura …

Je passe l'une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, je meurs d'envie de l'embrasser ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Mer 3 Aoû - 12:32

Je ne sais pas quoi faire. J'ai envie d'exploser. Choisir c'est renoncer. Et j'ai peur de faire une erreur c'est certain. Car si je m'éloigne je le perds mais si nous nous mettons ensemble et que ça se passe mal je le perds aussi et j'ai bien peur qu'il ne comprenne pas que c'est un gros risque. Dans tous les cas, je ne peux imaginer ma vie sans mon meilleur ami. Il a toujours été là.

Parle pour toi. J'en ai parlé à ma mère. Elle m'a dit que j'étais stupide. Que c'était pas de l'amour que je ressentais pour toi, c'était simplement des sentiments fraternels. Et si elle avait raison... Je ne sais pas Jude. Je suis complètement perdue. Et ta mère est la copie conforme de la mienne, elle pensera la même chose. Elles ne nous veulent pas ensemble. Pour elles, c'est glauque. Nous sommes comme des frères et soeurs. On jouait nus dans une piscine ! On a essuyé nos premiers chagrins d'amour sur l'épaule de l'un et l'autre. On a toujours été proches. On est peut être aveuglés, je ne sais pas...

Je hausse les épaules en faisant la moue. En réalité, je ne sais pas ce que je dis. Car je ne pense aucun mot. L'amour que je lui porte et bien plus qu'un simple amour fraternel. Je le veux, tout entier. Je l'aime d'un amour inconditionnel. C'est lui et personne d'autre. Mais si nous sommes ensemble tout changera c'est certain. Et si nous nous séparons ce sera un vrai cauchemar et je ne veux pas vivre ça.
Je ferme mes yeux, je ne sais pas quoi faire, je le laisse faire. Mes jambes ne peuvent bouger, mes pieds sont fixés au sol. La sensation qu'il me procure est indescriptible. Lorsque nous sommes tous les deux, j'oublie tout. Je sais que nous perdons notre temps à tourner autour l'un de l'autre. J'ouvre mes yeux et plonge mon regard dans le sien.

Faut que je retourne travailler docteur !

Je me pince les lèvres, je suis complètement impuissante face à cette situation. Et Jude est clair à ce sujet, je ne sais pas comment il fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura) Jeu 4 Aoû - 22:12


« Parle pour toi. J'en ai parlé à ma mère. Elle m'a dit que j'étais stupide. Que c'était pas de l'amour que je ressentais pour toi, c'était simplement des sentiments fraternels. Et si elle avait raison... Je ne sais pas Jude. Je suis complètement perdue. Et ta mère est la copie conforme de la mienne, elle pensera la même chose. Elles ne nous veulent pas ensemble. Pour elles, c'est glauque. Nous sommes comme des frères et sœurs. On jouait nus dans une piscine ! On a essuyé nos premiers chagrins d'amour sur l'épaule de l'un et l'autre. On a toujours été proches. On est peut être aveuglés, je ne sais pas... » Je reste finalement impuissant face à la situation et en réalité je ne sais même plus quoi pensé. Pour moi il est certain que ma mère n'a pas à choisir ma futur femme j'estime être assez grand pour savoir ce que je veux et ce qui est bien pour moi et ce qui est bien pour moi et ce que je veux c'est tout simplement elle et pas une autre. Elle me connait par cœur et je la connais par cœur, nous nous complétons tout simplement il n'y-a rien de plus à ajouter à tout ça.

On était des gosses ! Les choses on changer et puis je te rappel aussi qu'on jouait au docteur tous les deux.

Dis-je avec une pointe d'humour. D'accord enfant tout était innocent et aujourd'hui tout à bien changer, la preuve nous nous sommes déjà embrassé et nous avons aimé ça tous les deux, je le sais puisque je connais Laura par cœur. Je dois peut-être être égoïste, mais j'aime Laura et je ne veux pas la laisser partir avec un autre, je serais capable de tout pour la récupérer. « Faut que je retourne travailler docteur ! » Me dit-elle alors que je passe une de ses mèches de cheveux délicatement derrière son oreille.

C'est bien dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je t'aime, mais je te fuis (Laura)

Revenir en haut Aller en bas

Je t'aime, mais je te fuis (Laura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hannah Wilson ☼ "Viens on s'aime (mais genre toute la vie)"
» Je vous aime, mais je pars ♥
» Je ne te connais pas mais je t'aime déjà ! [feat Adrian Chevalier ♥]
» Je ne te vois pas, mais je connais tous tes mouvements...
» Je t'aime mais j'ai mal {Enzo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our deepest fear :: VIDEO GAMES :: 
Goodbye my lover
 :: 
Version Seattle
 :: 
Les rps
-