FERMETURE DU FORUM : http://ourdeepestfear.forumactif.org/t1309-fermeture-du-forum#18895

Partagez|

GRACIANA ⊹ I will still rise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: GRACIANA ⊹ I will still rise. Mer 27 Juil - 16:42


 
Grace & Oriana
I will still rise.


J'avais abusé sur le whisky hier soir et ce matin, je le regrettais amèrement. La tête dans le brouillard, je m'étais maladroitement tirée du lit à cinq heure du matin, réveillée brutalement par l'alarme de mon téléphone. Louis ronflait encore alors que je m'activais dans la salle de bain pour cacher mon manque de sommeil sous des crèmes et du maquillages hors de prix. Franchement pas réveillée, mes petits rituels matinaux me prirent beaucoup plus de temps que d'habitude et finirent même par me mettre en retard. Sans prendre le temps de boire un café, je sautais dans ma voiture pour partir en direction de l'hôpital. Vu l'heure qu'il était les résidents et leurs petites troupes d'internes, devaient certainement m'attendre. Chef du service ou pas, je ne faisais pas exception à la règle. Grey Sloan Memorial était un hôpital universitaire et je me devais donc d'enseigner aux apprenties chirurgiens que l'on me confiait, et pourquoi pas, par la même occasion, créer des vocations en leur faisant découvrir ma spécialité. J'arrivais au quatrième étage et me rendis sans détour au service de traumatologie. A peine je fis un pas dans cette partie du bâtiment, qui m'étais déjà si familière, que je repérais Grace et ce qui devait être les deux ou trois internes qu'on lui avait confié. J'avais cru l'apercevoir hier, au détour d'un couloir, et m'étais donc renseignée un peu sur les résidents de l'hôpital. J'avais dû relire plusieurs fois son nom dans la liste avant d'y croire. La dernière fois que j'avais vu cette petite brune, c'était au lycée, et il fallait bien avouer que l'image que je gardais d'elle était plus celle d'une gamine droguée et perdue, que celle d'une futur chirurgienne. Et si je m'étais déjà imaginé un jour la croisée à l'hôpital, ce n'était pas du tout dans ces circonstances là. Non, à vrai dire je l'avais plutôt imaginé comme patiente, soit victime d'un accident de la route pour conduite sous emprise de stupéfiants, soit droguée qui prêtant avoir mal quelque part pour qu'on lui file sa dose... mais certainement pas vêtue de cette blouse blanche, prête à apprendre comment sauver des vies. J'avais questionné un peu mes collègues à son sujet, ils n'avaient visiblement rien à redire de son comportement et m'avaient même appris qu'elle se spécialisait en orthopédie. J'avais donc tout naturellement demandé à l'avoir dans mon service, puisque l'orthopédie allait très souvent de paire avec le trauma, et puisque qu'ils aient choisit leurs spécialités ou non, les résidents étaient obligés de changer de service de temps en temps, histoire de ne pas se focaliser sur une seule spécialité. Avant de rejoindre Grace je traçais mon chemin jusqu'à l’accueille du service, signant quelques papiers, conseillant rapidement un collègue hésitant, avant de récupérer une tablette avec le dossier du patient dont on allait s’occuper ce matin. J'hésitais quelques seconde, tout en faisant mine de lire le dossier du patient, ne sachant pas trop si je devais jouer les inconnus avec Grace, ou non. Être trop amical avec elle ne serait pas très professionnel de ma part, mais d'un autre côté, mise à part quelques internes dont l'on pouvait se débarrasser, elle serait seule avec moi, donc personne n'allait pouvoir juger ou non de mon professionnalisme. Je fus sortie de mes pensés par la secrétaire qui m'indiquait du doigt Grace tout en me précisant : « Docteur Hamilton est juste là. Elle est dans votre service aujourd'hui. » puis elle me tendit une feuille de papier sur laquelle figurait visiblement toute les informations au sujet de Grace : sa date de naissance, en passant par son adresse ainsi que là où elle avait étudier, ses notes d'examens, ou encore le nom du dernier chirurgien qu'elle avait assisté au bloc. Je la remerciais d'un sourire avant d'enfin me décider à me retourner pour faire face à Grace. Un air voulu sérieux sur le visage, je mordis brièvement les lèvres couverte de rouge, avant d'enfin m'approcher et m'adresser à elle et à ses internes. «  Désolée de vous avoir fait attendre. Je suis Docteur Kent, on va travailler ensemble aujourd'hui. » Je plantais mes yeux vert dans ceux de Grace, profitant de cette proximité pour enfin la détailler du regard. Elle avait changé. Premièrement elle avait grandit, ou en tout cas elle était plus grande que dans mes souvenirs, elle avait maigris et j'avais presque l'impression que cette petite étincelle qu'elle avait dans les yeux lors de notre première rencontre était éteinte depuis longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: GRACIANA ⊹ I will still rise. Mer 27 Juil - 20:35

I will still rise.
oriana & grace

La véritable amitié, c'est comme la santé. Tu n'en connais la valeur que lorsque tu l'as perdue. ✻✻✻ C'est 4h45 – 5h00 que mon réveil se mit à résonner dans tout l'appartement. Je n'aurais jamais du sortir la veille au soir avec ma meilleure amie parce que là, je dois avouer que je n'étais pas du tout mais, pas du tout en forme pour aller travailler. Non seulement je devais embaucher à six heures mais, en plus de ça j'avais reçu un message pour me dire que je ne me retrouveais pas en Orthopédie mais, en traumatologie. Je n'y avais jamais mis les pieds il me semble et je n'avais pas vraiment envie de changer de service pour ma garde mais, je n'avais pas le choix. C'est donc mal réveillé que j'alla sous ma douche, je ne pouvais pas me permettre d'arriver en retard et surtout avec une sale tête. Je ne connaissais pas le ou la chef de ce service-là alors je ne voulais pas lui faire mauvaise impression. On dit toujours qu'elle reste alors, si la personne me prend en grippe je risque de passer une sale journée. Je me prépara rapidement en sortant de ma douche, je fis un maquillage assez léger comme tous les jours pour le boulot et attacha mes cheveux en chignon. J'ai la chance d'avoir des cheveux qui ne frisent pas en séchant donc, je savais que ma coiffure allait pouvoir me tenir toute la journée donc c'est parfait pour moi.

Une fois prête, je pris mon sac à main et pris la direction de l'hôpital, j'arriva bien vite à me garer, il était à peine 5h45, j'étais assez à l'avance donc je partie me changer et alla direction la cafétéria « un croissant et un café sans sucre s'il vous plaît. » demandais-je avec un sourire. Une fois ma commande prête, je pris la direction du service de traumatologie. Une fois sur place je rejoignis mes internes qui m'attendaient déjà et heureusement pour moi la chef de n'était pas arrivé. Je mangea donc vite mon croissant et bu mon café d'une traite, je faillis d'ailleurs m'étouffer lorsque je vis une blonde rentrée dans la pièce se présentant comme être la responsable du service. Je la connaissais que trop bien, elle et moi avons été amie avant qu'elle ne quitte la ville. Son départ m'avait du mal et la revoir était assez bizarre. Je ne pouvais pas m'exprimer, je devais garder tout pour moi et rester professionnel. « Je pourrais savoir pourquoi on m'a changé de service ? » demandais-je sur un ton neutre. Je ne savais pas vraiment quoi dire et ce fut la seule chose qui avait bien voulue sortir.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: GRACIANA ⊹ I will still rise. Jeu 28 Juil - 11:39


 
Grace & Oriana
I will still rise.


Pas de "bonjour", pas de "enchantée" de la part de Grace, mais juste une question, légitime : pourquoi on l'avait changé de service. Évidemment je n'allais pas lui dire que c'était parce que j'avais envie de la revoir, puisque je passerais soit pour une folle, soit pour une fille secrètement amoureuse d'elle devant ses internes. Et à preuve du contraire : je n'étais ni folle, ni amoureuse d'elle. Sa présence ici n'était que pure curiosité et certainement, culpabilité. Je savais bien que lorsque j'avais quitté Seattle pour New York, j'avais laissé Grace au fond du troue. Elle avait voulu jouer les rebelles comme je le faisais à l'époque et m'avait assez rapidement devancé, descendant la pente à cent à l'heure. J'avais bien essayé de la retenir, de l'empêcher de tomber dans la débauche la plus totale, mais de peur de finir comme elle j'avais assez rapidement laissé tomber, me figurant qu'elle était, de toute façon, irrattrapable. Alors oui, une petite part de moi ressentait le besoin de s'excuser, et une autre voulait simplement voir ce que la petite tête brûlée que j'avais connu était devenue. Sans répondre à sa question je jetais un dernier coup d’œil à la tablette que j'avais entre les mains : le patient serait mon excuse, puisqu'il s'agissait d'un cas traumatique, orthopédique et neurologique. Il serait peut-être même un cadeau puisqu'il s'agissait d'un cas important. «  Pour ça. » Dis-je en lui tendant la tablette. Dessus cette dernière elle pouvait y voir le dossier du patient que l'on allait traiter ce matin : un joueur de basket de la région assez connu et plutôt populaire, qui avait eu un sale accident de voiture et qui avait été admis aux urgences dans la nuit. Il avait une épaule dans un sale état, quelques côtes cassées et avait reçu un choque violent à la tête. Sa famille et son agent avait spécialement demandé à ce que les meilleurs chirurgiens s'occupent de lui. Et comme ils avaient beaucoup d'argent l'hôpital n'avait pas pu refuser, de peur d'un procès. Les chefs des services d'orthopédie et de neuro étaient donc eu aussi sur le coup afin de soigner du mieux possible ce basketteur et lui permettre de remonter sur le terrain au plus vite. Les internes de Grace ne perdirent pas de temps pour regarder par dessus son épaule et semblaient vraiment excités par le cas que je proposais aujourd'hui. Seulement il n'était pas question que de total débutant viennent encombrer la sale d'opération avec leurs questions idiotes. Pas sur un cas aussi important. Non, il fallait que je leur trouve des occupations tout de suite pour qu'ils nous foutent la paix. « Toi, va me chercher un café. Noir sans sucre. Et toi, va faire le tour de mes patients de la veille, voir s'ils sont stables. » lâchais-je, pointant tour à tour les deux internes. Ils n'eurent d'autre choix que de m'écouter, et partirent rapidement chacun de leur côté. Il n'allait peut-être pas apprendre grand chose ce matin, mais au moins ils se rendraient utiles. Je reportais mon attention sur Grace, maintenant que l'on était seule : « Estime toi heureuse de bosser avec moi, tu vas assister à une chirurgie de fou à laquelle tu n'aurais certainement pas assisté si je n'avais pas demander à t'avoir avec moi aujourd'hui.» Je venais de faire une petite boulette, si je ne voulais pas qu'elle sache que j'avais demandé à bosser avec elle, c'était loupé ! Bravo Oriana, bravo ! J'espérais que cet interne courait vite parce que j'avais vraiment besoin de ce café.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: GRACIANA ⊹ I will still rise. Ven 12 Aoû - 10:54

I will still rise.
oriana & grace

La véritable amitié, c'est comme la santé. Tu n'en connais la valeur que lorsque tu l'as perdue. ✻✻✻ Je ne savais pas comment réagir en me retrouvant face à Oriana, tellement de choses c'était passé en son absence que c'était confu, je ne savais pas vraiment ce que je devais exprimer face à elle. Ma colère pour m'avoir lâchement abandonné lorsque j'étais au plus mal ? Je venais de perdre mes parents, je m'étais mis dans la drogue et elle était partie comme cela sans même un au revoir ou bien une lettre. Ou bien, je devais être contente de la retrouver ? Car oui, il faut bien se l'avouer une part de moi était contente de revoir on amie d'enfance mais, j'étais bien trop fière pour me l'admettre et il allait falloir qu'elle rame pour que je lui pardonne. Je ne comptais pas, la laisser gagner aussi facilement. J'avais alors bien vite demandé ce que je pouvais bien faire ici avec elle étant donné que la traumatologie n'était pas du tout mon service et que j'avais horreur que l'on me change comme cela au dernier moment sans me prévenir. Oriana me tendit alors la tablette qu'elle tenait lorsqu'elle était rentrée dans la pièce quelques instants plus tôt afin que je puisse voir le cas que l'on allait traiter aujourd'hui ensemble. Effectivement celui-ci avait l'air très très intéressant et pour n'importe quelle carrière s'occupait d'une personne connue était un petit plus. Mais, jamais oh grand jamais je ne lui montrerais que cela m'intéressait. Je lissa alors attentivement tous les détails qui pouvaient être présents dans le dossier afin de ne rien louper.

« Mes internes ne sont pas tes chiens, si tu veux maltraités des personnes tu en prends d'autres. » lui dis-je . Non mais, je vous jure elle n'a pas leur parler comme cela même si cela gêne madame qu'ils veuillent regarder le patient qu'on allait devoir soigner. J'avais toujours détesté que l'on me parle comme cela lorsque j'étais encore qu'interne et je faisais toujours très attention à ma façon de parler. Certes, il y a des jours où ils me faisaient un peu chier ou que j'étais de mauvaise humeur mais, je faisais attention à cela. On est ici pour apprendre et non être maltraités. Je comprends très bien pourquoi certains abandonnent par la suite. « Je devrais te dire merci peut-être ? Non parce que tu sais, je n'ai jamais dit que j'étais d'accord pour travailler avec toi. Que tu me demandes ou non la chose est pareille, ce n'est pas parce que tu es chef que tu dois te croire tout permis. » En temps normal je n'oserais jamais parler à un de mes supérieurs de la sorte mais, avec elle c'était plus fort que moi, j'avais bien envie de lui faire comprendre que je lui en voulais même si le fait qu'elle est demander a travaillé avec moi voulait sûrement dire qu'elle voulait faire un pas vers moi pour sûrement vouloir se justifier.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: GRACIANA ⊹ I will still rise. Sam 13 Aoû - 12:43


 
Grace & Oriana
I will still rise.


Bon, je m'y étais visiblement mal prise, très mal prise. Grace restait de glace, lisant le dossier du patient qui se trouvait sur la tablette que je lui avais passé. Le regard vide de toute expression, je n'arrivais pas à dire si elle était contente de bosser sur ce patient ou non. Dire que j'aurais pu demander à Svein de venir bosser avec moi, plutôt que d'accorder ce privilège à Grace... Enfin il était trop tard pour lui retirer ce patient, et puis j'avais décidé que j'allais recoller les morceaux avec elle, ratrapper le temps perdu, donc il n'était pas question que j'abandonne aussi vite, et ce juste à cause du regard foudroyant de la jolie brune. Non, il fallait que je prenne sur moi, si ce patient ne la poussait pas à ce jeter dans mes bras, je trouverais autre chose, tant pis. Je me débarrassais sans plus attendre de ces internes, me prenant au passage une réflexion glacial de la part de Grace. Décidément, je n'arrivais pas à m'attirer les bonnes grâces de la demoiselle Hamilton.... «  Je ne les maltraite pas... je les envoies simplement voir ailleurs. » dis-je. J'avais envie d'ajouter : ''pour être seule avec toi'', mais je me retenais, de peur de passer pour une folle psychopathe. J'avais vraisemblablement vraiment merdé avec Grace, et elle avait l'air assez remontée contre moi. Jamais je n'avais pensé qu'elle allait m'en vouloir autant d'être partie pour New York, à vrai dire je m'étais toujours dis qu'à ses yeux je n'étais qu'une excuse de plus pour énerver ses parents, qu'un bouche-trou pour ne pas passer ses années lycée seule. Et pourtant la jeune femme que j'avais en face de moi semblait véritablement contrariée par ma faute. Elle reprit la parole, toujours aussi froide et je me mordais la lèvre inférieur alors qu'elle me faisait clairement la morale. Ça me rappelait un peu mes années en tant qu'interne à New York, quand je me faisais engueuler par mes supérieurs, sauf que là, j'étais la supérieur. Je prenais un petit coup dans mon ego. Je restais silencieuse un moment, mes prunelles vertes toujours posées sur les beaux yeux sombres de Grace. Soit mon départ du lycée lui était vraimet rester en travers de la gorge, soit elle ne me reconnaissait pas... soit elle avait décidé de détesté tout ses supérieurs, sauf ceux d'ortho ... «  Désolée. » dis-je simplement et sincèrement. C'était rare que je m'excuse, surtout au près d'un résident ou d'un interne, mais là ce n'était pas à docteur Hamilton que je m'excusais mais bel et bien à Grace. « T'as pas besoin de me remercier. Et... si tu veux pas bosser avec moi je comprendrais. » je baissais déjà les bras. Enfin de compte sa froideur avait peut-être eu raison de ma bonne volonté. Je récupérais la tablette que je lui avais passé, reportant mon attention sur cette dernière avant d'ajouter: « Moi qui était contente de te revoir, qui m'étais imaginé qu'on allait passer une super journée entre retrouvaille et chirurgie... » j'échappais un court soupire, reposant mes yeux sur elle, affichant un sourire un peu forcé sur les lèvres, comme pour cacher ma déception, sans grand succès. « Je vais appelé le service d'ortho et... t'auras plus à me voir de la journée. »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: GRACIANA ⊹ I will still rise.

Revenir en haut Aller en bas

GRACIANA ⊹ I will still rise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Naruto RPG :: Rise of Shinobi
» (m.) ☆i rise up through the fire.
» Aelia de Lydes ɤ Rise and rise again until lambs becomes lions
» Rise of Mordor
» [Rennes] week-end 12-13/02 - QCF + Rise of the Imperator

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our deepest fear :: VIDEO GAMES :: 
Goodbye my lover
 :: 
Version Seattle
 :: 
Les rps
-