FERMETURE DU FORUM : http://ourdeepestfear.forumactif.org/t1309-fermeture-du-forum#18895

Partagez|

Another day in paradise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Another day in paradise. Lun 1 Aoû - 23:28

An other day in paradise

Rayane

&


100x100Abigael




Bah voilà, ça commençait bien ! Une petite remarque rien du tout et voilà que nous avions gagné une journée aux urgences pour la journée… La résidente était clairement ronchon ou était-ce le ton de leurs propos ? Pourtant nous n’avions rien dit d’extraordinaire, Rayan et moi, mais j’avais retenu la leçon. Leçon n°1 : la boucler. Je m’étais tue d’ailleurs lorsque la résidente nous avait sommées de passer le reste de la journée au service des urgences. Valait mieux. Le risque était trop grand d’y passer la semaine. Nous avions tourné les talons et avaient rejoint l’unité susnommée en bavardant comme nous avions appris à le faire. Avec légèreté.

Finalement nous arrivâmes à destination. Les gens qui se trouvaient à proximité de l’entrée ne laissaient pas place au doute. Certains étaient en piteux état. La plupart semblaient accablés. J’entrais en tenant la porte à la brune qui me suivait. Un mince sourire. C’était une expérience comme une autre qui serait sans doute enrichissante. Et puis, au-delà de soigner, cela permettait de voir des choses intéressantes ! Autant voir le verre à moitié plein, non ?

- "Viens, allons nous présenter."

Je lui souris encore. Un sourire d’encouragement. Non nous donna une série de soins à réaliser. Rien de compliqué. J’espérais des soins un peu plus complexes pour la suite et peut être des choses intéressantes à observer. Nous nous séparâmes pour mieux nous retrouver quelques heures plus tard. Je posais le plateau de soin chargé de pansements et seringues sur un chariot. J’avais soif. J'attrapais la petite bouteille dans ma blouse et je bus à petites goulées. J’engageais spontanément la conversation avec ma nouvelle amie. Je l’aimais bien et je me retrouvais en elle. Je voyais parfois des lueurs d’amusement dans ses yeux. Elle n’était pas ce qu’elle paraissait. Je le savais parce que faisais pareil qu’elle.

- "Des cas intéressants ? J’espère pour toi. Moi… hormis des prises de sang et la pose de pansements… J’ai l’impression d’être devenue une sangsue géante !"

Je ne pus m’empêcher de sourire largement. J’étais peut être devenue une sangsue mais une sangsue très jolie ! Pas une tique ! Ah j’avais ces saletés en horreur !

- " J'ai pu tout de même observer quelques affections de la peau et un patient avait ingurgité tout un tas d'objets... Tu verrais les radios... J'avais jamais vu ça. Ils ont fait venir un psy. Je crois qu'il a gagné quelques séances."

A ces mots, je m'étais carapatée discrètement. Les psys, merci bien!

Code by Abi

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Another day in paradise. Mar 2 Aoû - 13:28

An other day in paradise

Rayane

&


100x100Abigael


Dans le genre où nous avions pas le droit de nous exprimer librement, je dois avouer que c'était bien réussi pour le coup. Bon d'accord, nous avions manqué de tact avec Abi, mais c'était bien plus fort que nous. Il faut dire que ce n'était pas toujours évident au vue de certaines situations, comme celle que nous avions. Je veux dire, quand un mec obèse, mais vraiment obèse met sa femme gaulé comme une mannequin enceinte, on est obligé de ce demander comment ils ont fait ? Non ?

Bon bien entendu, j'aurais peut-être pas du demander haut et fort devant eux tout comme Abi n'aurait pas dû en rajouter, mais il faut dire que ce n'était pas courant ce genre de situation. Bref, nous voilà punis et faire les tâches ingrates alors que tout le monde pouvait faire ce qu'il voulait, c'était réellement injuste. Nous allions donc aux urgences à faire des sutures et des choses réellement nulles, car ouais, sinon ce n'était pas une punition.

Bref, au bout de deux heures, je m'octroyais une pause, car vraiment c'était juste pas possible. Bien entendu, je trouvais un côté positif à cela, mais tout de même. Je souriais à Abi qui avait l'air de s'ennuyer au moins autant que moi. Elle était vraiment cool cette fille et ce qui était bien, c'est qu'elle ne cherchait pas absolument à savoir ce que j'avais dans la tête « Non, aucun cas intéressant » Fis-je en grimaçant « Mais maintenant je suis la reine des sutures » Dis-je fièrement en montrant mes œuvres sur un des patients.

L'avantage de faire que cela c'est qu'on acquis une rapidité et une perfection ainsi que la technique « Tu peux le dire que je suis extraordinaire en sutures, n'est pas de honte » Commentais-je malicieusement avant de me taire et d'écouter ma collègue « Ma petite sangsue, je veux voir, met-moi sur ton cas avec toi » Dis-je les étoiles dans les yeux, je veux dire si on était punis c'était en parti ma faute et on aurait jamais vu ce cas alors je méritais indirectement ma place aussi, non ?

Code by Abi

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Another day in paradise. Mar 2 Aoû - 16:46

An other day in paradise

Rayane

&


100x100Abigael




J’observais la suture qu’elle montrait avec intérêt et je ne pus m’empêcher de sourire en entendant sa remarque. Elle était très fière d’elle ! C’est vrai que ce n’était pas mal du tout… Je me renseignais plus avant sur la technique employée. Comme tous les perfectionnistes, j’avais besoin de toutes les données pour appréhender une situation.

- "Une suture à fils… Comment as-tu fait ? Une aiguille semi-incurvée ? Ce sont des points séparés, non ? J’ai vu un interne qui se débrouille assez bien par là-bas. Des surjets."

Et ce disant, je lui indiquais vaguement l’endroit où je l’avais vu. Je lui souris et me penchais vers elle pour lui chuchoter une information capitale en y ajoutant force d’attitudes théâtrales.

- "Il faudra qu’on aille s’entraîner toutes les deux ! Cependant, je l’ai remarqué pour une toute autre raison que son habileté à l’aiguille, si tu vois ce que je veux dire ! Il est drôlement cute ! Un brun ténébreux. Je ne te dit que ça!"

Je me redressais en roulant des yeux comiquement. Des heures à des tâches ingrates, on pouvait bien prendre le temps de rire deux secondes ! Et puis, ça oxygénais le cerveau ! Raison de plus pour s’en donner à cœur joie !

Visiblement, j’avais piqué sa curiosité et se montra bien plus sangsue que je n’aurais pu le penser ! Je riais doucement.

- "Pourquoi pas ? On peut toujours y aller. Tu resteras avec moi. On va peut-être attendre que le patient en ait fini avec le psy… A moins que le psy en question ne soit pas encore arrivé ! Ils sont toujours débordés dans ce service… Viens, allons voir ! "

Je rangeais ma bouteille d’eau dans la poche de ma blouse et me dirigeais en compagnie de Rayane vers le box de l’homme amateur de sensations fortes ! Si je n’imaginais pas vraiment la dégustation des objets les plus divers qui étaient logés actuellement dans son estomac… et ailleurs, j’avais une image très nette de leur évacuation… J’espérais très fort qu’on ne me demanderait pas d’aller jeter un œil vers cet orifice naturel. Je croisais les doigts.

Bientôt, nous fûmes en vue de son lit. L’homme patientait, les jambes dans le vide, habillé d’une simple blouse. Il n’avait pas l’air au mieux de sa forme. Je jetais un regard à Rayane, puis je pris sa fiche accrochée au bout de son lit. Je regardais si le spécialiste était passé mais je dus bien me rendre à l’évidence que ce n’était pas le cas. Un sourire rassurant pour le patient qui m’observait. J’allais prendre le dossier de radios posé non loin sur la tablette et l'ouvris un instant. Rayane ne pourrait manquer d'apercevoir les clichés.

- " Rassurez-vous, le spécialiste ne va plus tarder. Il a dû être retenu. Je vais aller me renseigner si vous voulez… Si les douleurs s'aggravent prévenez-moi immédiatement, d'accord? "

Code by Abi

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Another day in paradise. Jeu 4 Aoû - 20:37

Another Day- in paradise -

Abigael O'Kelly

Rayane Griezmann

Nous étions punis avec Abi et cela n'était pas cool du tout pour le coup ! Autant c'était injuste, autant c'était un peu mérité, la prochaine fois nous serions plus discrète pour les commentaires et puis c'est tout. Mais tout de même, je veux dire, ce couple est tellement mal assorti et j'en passe encore. Bon d'accord, dans le genre superficielle j'étais pas mal pourtant Dieu seul sait que dans le passé j'avais couché avec des mecs bien plus dégueulasse autant physiquement que moralement, bon d'accord, à la différence c'est que ce n'était pas un choix, mais je n'avais pas spécialement d'autre option, on a pas tous une chance d'avoir tout ce qu'on veut dans la vie c'est sûr.

Bref, cela faisait quelques heures que j'étais en train de faire des sutures et malgré tout, j'en étais contente. J'avais pus améliorer ma technique et être plus rapide, il fallait toujours voir le bon côté dans chaque situation, c'est ce que ma mère me disait quand j'étais enfant. Je devais admettre que pour le coup, elle avait bien raison. Je pris une pause quand ma collègue tout aussi puni que moi arriva, et c'est donc très fièrement que je lui montrai ma progression « Yep c'est ça » Fis-je alors avec un sourire « Bien entraîne-toi, je suis obligé de les faire en continue et à la force ta technique est meilleures, tes points deviennent de plus en plus parfait et en plus de cela, tu gagnes en rapidité, l'entraînement est la clé » Répliquais-je avant de reprendre « Sérieux ? Faut que j'aille voir ça » Repris-je alors avec enthousiasme.

Je me tournai donc vers elle « Avec grand plaisir, à plusieurs c'est toujours plus amusant c'est sûr » Fis-je en souriant et en acceptant sa proposition. Je me mis à éclater de rire à la suite de ce qu'elle venait de dire « Tu n'es pas possible, rassure-toi, je te le laisse sans aucun problème » Fis-je alors en finissant ma dernière suture sur mon patient qui écoutait la musique de son portable. Au moins, on pouvait dire n'importe quoi, c'est mieux que certains qui se mêlent carrément de votre vie et qui vous disent ce que vous devez faire. Je déteste ça. Bon même si des fois, y en a qui nous aidait vachement et nous faisait comprendre des choses.

Instantanément je fus intéresser par le cas qu'elle me présentait et donc automatiquement je voulais savoir si je pouvais m'incruster sur son cas si jamais il y avait la possibilité. Je fus bien ravie quand elle accepta « Tu m'étonnes qu'ils sont débordés, ça ne doit pas être facile de devoir gérer les problèmes de leur patient, je ne pense pas que je pourrais personnellement » Répliquais-je avec une grimace. Non bien sûr que non je ne pouvais pas, je n'avais pas assez de patience et de tolérance pour cela.

Je terminais avec mon patient pour ensuite suivre ma collègue en direction de son patient. Comme elle le prédit la jolie rousse, l'avis psy n'avait pas encore était fait. Tandis qu'elle rassurait le patient, je lui pris le dossier des mains afin de pouvoir le voir et de savoir un peu plus sur le cas que représentait ce patient. Je croisais le regard d'Abi avec un sourire « On fait quoi du coup ? » Demandais-je en chuchotant afin de ne pas alerter le patient car si c'est un cas spy, je ne savais pas trop ce qu'il se tramait dans sa tête donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Another day in paradise. Dim 7 Aoû - 22:45

An other day in paradise

Rayane

&


100x100Abigael



Rayane me répondit que l'entraînement était la clef. Je hochais la tête. Je voulais bien la croire... Il faudrait que je m'entraîne c'est sûr et avec du matériel ressemblant à de la peau humaine. j'allais tout de même pas aller découper mes collègues pour me créer des opportunités de sutures! Quoique... Si d'aventure je faisais la connaissance de quelques personnes désagréables, sans doute que l'idée me reviendrait facilement.

- "C'est  dit! On s'organisera ça ! J'ai besoin de pratiquer. Surtout les surjets."

Et puis elle rit en entendant ma remarque. Je ne pus m'empêcher de pouffer. J'avais surtout remarqué son joli popotin au garçon cute à vrai dire. Je l'avais déjà croisé à la cafétéria. Le popotin, bien évidemment. Son propriétaire, je venais de faire sa connaissance et il était pas mal non plus.

- "Eh bien merci! Mais je vais attendre pour voir s'il est intéressant. Le jeune homme, hein!"

Bah oui, ses fesses elles l'étaient déjà, intéressantes. Je ris de ma blagounette. Cela ne portait pas à conséquence. Le patient de Rayane écoutait de la musique, il ne pourrait entendre mes paroles un peu scabreuses.

Tandis que je rassurais le patient, un certain monsieur Johnson, Rayane jeta un œil aux clichés. L'homme me fit un pauvre sourire en hochant la tête. J'espérais vraiment que son cas ne s'aggrave pas. Il risquait une perforation des intestins et ça pouvait être très grave. Je lui souris une dernière fois avant de me retourner vers Rayane. Elle me demanda quoi faire. Je fis un léger signe de la tête pour l'inviter à me suivre loin des oreilles de mon patient.

- "Ce qui m'inquiète ce sont les radios."

J'ouvris le dossier et lui montrais les clichés.

- "Ici et là, on reconnais bien les objets ingérés : là une clef, ici une cuiller. Ce qui m'inquiète, ce sont les éventuels objets opaques et qui ne seraient pas décelables aux rayons. Je l'ai questionné, mais il ne dit pas grand chose. Voilà pourquoi l'aide d'un psy me semble important."

Je me tus une seconde avant de continuer.

- "Deux cas possibles ici. Primo, la perforation du tube digestif. Tu comprends, la clef... Si perforation il y a, il ne pourra manquer une péritonite, voire une hémorragie avec des douleurs abdominales, de la fièvre, des vomissements jusqu'à un ventre très dur. En ce cas, il faudra opérer en urgence. Le deuxième risque est l'occlusion intestinale... C'est la cuiller qui m'inquiète. Des douleurs abdominales seront le signe d'alerte. J'espère qu'il n'a rien avalé de plus..."

Je la laissait observer les clichés à loisir.

Code by Abi

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Another day in paradise. Lun 15 Aoû - 11:16

Another Day- in paradise -

Abigael O'Kelly

Rayane Griezmann

Quand on était interne on trouvait n'importe quelle occasion pour apprendre d'avantage donc évidemment quand j'ai été puni et que je devais rester aux urgences alors que les autres avaient sûrement des cas vachement intéressants, j'avais joint cela à mon profit en améliorant ma technique et d'ailleurs j'en étais très fière, c'est bien pour cela que je l'avais montré à ma collègue qui était tout aussi puni que moi, tout ça, pour un simple commentaire déplacé.

Bref, nous nous organisâmes un moment afin de nous entraîner d'avantage « Oui, surtout les surjets » Répétais-je simplement en souriant. Bien entendu, elle continua de parler en affirmant très clairement que le mec lui plaisait aussi bien lui, que son fessiers, que son travail. Décidément, il avait tout pour lui plaire faut croire « Oh bah oui, ne tombe pas dans les draps de n'importe qui » Fis-je alors en rigolant et en lui faisant un clin d'oeil.

Je savais tellement que les apparences sont trompeuses et qu'on ne découvrait pas tout de suite le visage de l'autre et la plupart du temps, quand tu le remarques c'est qu'il est trop tard. Bref une fois la petite inspection de ma collègue terminé nous allâmes voir le patient dont elle m'avait parlé et qui m'intéressais énormément quand même il faut l'avouer. Nous parlâmes un peu et ensuite, elle m'isolais pour pas que le patient entende. Nous savons jamais réellement comment un patient pouvait réagir, surtout que celui là était un psy donc bon.

J'entendis les inquiétudes de ma collègue alors qu'elle ouvrit le dossier «Fais voir » Demandais-je gentiment. J'observais les clichés avec attention tandis qu'Aby continuait de me parler du cas, je l'écoutais avec sérieux « Je pense que le temps que nous n'avons pas de signe d'une occlusion on pourrait s'occuper de l'autre parti et si on voit que ça se dégrade on opère au plus vite » Fis-je alors. Bon ok, on est censé de base à le dire à notre résident mais bon puni pour puni hein..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Another day in paradise. Mar 16 Aoû - 17:23

[quote="Abigael O'Kelly"]
An other day in paradise

Rayane

&


100x100Abigael



Rayane ne put s’empêcher de me taquiner et je ris à nouveau.

- Y’a pas de mal à regarder, n’est-ce pas ! Et ne t’inquiète pas pour moi, je ne suis pas si facile !

C’était d’ailleurs l’euphémisme du siècle… J’avais des défenses solides et mon caractère n’était pas des moindres. Si j’aimais badiner, il était hors de question de coucher à droite ou à gauche. Et sur cette question, j’étais plutôt discrète. Cependant, Rayane me connaissait mal. Sans doute lui faudrait-il un peu de temps pour mieux me cerner.

Je perçus l’intérêt de ma collègue pour le mangeur d’objets hétéroclites et j’étais assez bonne camarade pour tenter de la greffer sur ce cas avec moi. Après tout, deux cerveaux valaient mieux qu’un ! Je n’étais pas si imbue de moi-même pour vouloir l’écarter. A vrai dire, je l’aimais bien, Rayane. Je n’avais pas vraiment de copines à l’hôpital. J’étais plutôt entourée d’hommes : Jaimie, Svein et William. Kurtis, je le voyais de temps à autre, ce n’était pas une relation sérieuse. Et puis, le retour de William dans ma vie me faisait me poser des questions…

La réflexion de Rayane me fit hocher la tête. Je l’observai plus en détail.

- Oui, j’ai fait part de mes réflexions au résident en charge. L’opération est une option sérieuse dans le cas où l’était du patient se dégraderait. Il doit rester en observation.

Je me tus un instant.

- Je ne te cache pas que l’attente est bien longue. Si j’avais de quoi m’occuper efficacement, je serais soulagée. Attendre comme ça, ça me rend dingue.

Et alors que nous parlions, je ne m’aperçus pas que Monsieur Johnson pâlissait.

Code by Abi

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Another day in paradise.

Revenir en haut Aller en bas

Another day in paradise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Paradise City
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Invitation de l'annuaire White Paradise.
» Andrew J.Livingston ◊ are you lost in paradise my love, or have you found a home?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our deepest fear :: VIDEO GAMES :: 
Goodbye my lover
 :: 
Version Seattle
 :: 
Les rps
-