FERMETURE DU FORUM : http://ourdeepestfear.forumactif.org/t1309-fermeture-du-forum#18895

Partagez|

« Give me love » GABY ♠ HELLYXIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Lun 22 Aoû - 15:30


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Quelques temps s’étaient écoulés depuis que la fusillade avait eu lieu. La vie continuait malgré tout ce qui avait été fait, notamment la perte de l’enfant d’Hellyxir. Alors qu’ils avaient finalement été secourus au moment le plus critique, la jeune femme et Gaby-Ann avaient été pris en charge par les équipes de soins qui avaient fait leur possible pour canaliser l’hémorragie de Hellyxir et l’état de choc de son bien-aimé. On lui avait d’ailleurs annoncé par la même occasion que son enfant était mort. L’échographie ne montrait plus aucun signe de vie de sa part, les battements du cœur s’étaient arrêtés, en même temps que la jeune femme avait reçu une balle. Dans un état second, Hellyxir et Gaby avaient eu du mal à réaliser, comme s’ils avaient crus en une mauvaise blague. Puis après cela, tout avait été floue, la jeune femme avait sombré dans l’oubli et s’était retrouvée dans un autre hôpital, les bras liés à de nombreux câbles, le bruit du moniteur cardiaque en fond sonore. Elle était sortie de la structure de soin une semaine plus tard. Elle avait toujours un bandage sur l’abdomen afin de limiter les infections possibles durant la cicatrisation et sentait régulièrement les fils de couture se tendre lorsqu’elle se baissait, ce qui lui valait des grimages de douleurs ainsi que de légers saignements sous le vêtement.

Elle était en plein déni. Elle avait du mal à concevoir le fait qu’elle avait perdu son enfant, et en venait même à se persuader qu’il devait toujours être là, quelque part en elle, bien que les médecins avaient été formels : c’était fini. Son corps lui donnait des informations à ce sujet, ses règles étaient revenus signe que la grossesse avait été arrêtée, mais elle n’était pas encore prête à se faire à cette idée, et préférait même se voiler la face en trouvant des prétextes irréalistes. C’était la première phase du deuil, le déni et elle le vivait très mal, comme si on lui avait arraché le cœur. Elle avait mal psychologiquement, mais aussi physiquement. La jeune femme savait que la fusillade avait bouleversé sa vie à jamais, et ne savait pas comment s’en remettre. On lui avait proposé un suivi psychologique pour la perte de son enfant, mais elle l’avait tout bonnement refusé. Après tout qui pouvait la comprendre ? Personne ne pouvait même imaginer la douleur que cela pouvait causer de perdre un enfant, à moins de l’avoir vécu. Et encore, que, Hellyxir était une personne fragile psychologiquement, donc son état requérait un suivi plus appuyé que la plupart des personnes.  

Elle préférait mener sa reconstruction à sa façon. C’était loin d’être la meilleure, mais c’était sa manière à elle de survivre face à ce drame. En se noyant dans l’alcool et les anxiolytiques, elle avait l’impression d’éteindre la douleur. Cela lui paralysait complètement l’esprit, à tel point, qu’elle n’arrivait même plus à poursuivre son travail correctement. On l’avait donc forcé à prendre un arrêt maladie pour dépression nerveuse. Revoir Fergus l’avait aidé, en quelques sortes, à expier sa peine. Elle allait légèrement mieux depuis qu’elle avait emménagé chez lui d’ailleurs. Elle se rendait tout de même tous les jours à son appartement pour câliner et nourrir son chat, mais elle avait préféré rester en compagnie du pédiatre pour ne pas laisser ses démons la détruire de plus belle. Gaby-Ann lui manquait, et augmentait le trou béant qu’elle avait à la place du cœur. Il prenait ses distances et ils ne se parlaient plus vraiment, surement parce que se revoir réanimait des souvenirs douloureux. Ils en avaient tellement, qu’on ne pouvait même plus les compter. Cependant, aujourd’hui on l’avait invité à une soirée. Des copains de longue date avaient eu vent de cette histoire, et avaient jugé bénéfique de lui proposer de s’aérer l’esprit. Elle n’avait toujours pas répondu, elle attendait de trouver le courage de demander à Gaby de l’accompagner, car elle ne désirait pas y aller seule et avait une grande envie de le revoir.

C’est en prenant en grande inspiration qu’elle lui avait envoyé un texto : « Hey, ça te dit de sortir ce soir ? ». Elle soupira devant la banalité de son message. Elle aurait pu lui envoyer quelque chose de plus doux, de plus romantique, mais elle ne savait même plus comment réagir avec lui. La jeune femme était persuadé qu’il allait décliner. Elle attendait sa réponse le cœur battant à tout rompre, en espérant intimement qu’il allait répondre positivement. Elle scrutait son téléphone en se rongeant les ongles, animée par le stress. Puis quelques minutes plus tard elle reçut un message de Gaby, sa réponse était bref et ne traduisait pas beaucoup d’émotions, mais il avait dit oui. Elle l’avait donc convié à la rejoindre chez elle, pour qu’ils partent ensemble.

La jeune femme s’était rendue chez elle pour choisir ses vêtements. Elle voulait lui plaire, ranimer la flamme qu’ils avaient perdus dans toute cette tragédie, malgré le fait qu’elle n’avait pas la tête à prendre soin d’elle. Elle le ferait pour lui. Elle avait donc choisi un pantalon en cuir, et un chemisier noir en voile translucide, à cela elle ajouterait un perfecto sans manche et des bottines à talons. Elle comptait évidemment opter pour un maquillage charbonneux pour habiller son regard bleu azur.

Elle attendit impatiemment qu’il sonne à sa porte et se demandait comment l’accueillir car elle n’avait plus vraiment l’impression qu’ils étaient ensemble. Peut-être que dans la tête de Gaby il y en avait déjà une autre ? Peut-être qu’il ne l’aimait plus ? Ses angoisses revinrent au galop.

La jeune femme entendit sonner, ne pût s’empêcher d’avoir un petit sourire en se dirigeant vers la porte, et passa un bref coup de main dans ses cheveux pour les remettre en place, avant d’ouvrir.

« - Salut, lança-t-elle en déposant timidement un baiser au coin de ses lèvres. »


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Ven 26 Aoû - 21:48



Give me love



La fusillade avait marqué sur tout point Gaby-Ann. Il avait failli perdre sa bien aimée, il avait perdu son enfant, des connaissances, il avait été malade suite à la transfusion. Le jeune homme se souvenait avoir été au côté de sa petite amie jusqu'aux secours, avoir été présent lors de l'annonce du décès de leur petit fœtus puis il s'était littéralement effondré. Il avait été inconscient, le teint pâle. Il avait eu un manque de plaquette. Très vite, les médecins d'un autre hôpital se chargèrent de le réapprovisionner en sang. Gaby-Ann depuis ce jour ne se sentait pas très bien, il broyait du noir. Karev avait arrêté de venir à la fac, d'aider son professeur, il avait aussi mit en stand by ses travaux d'intérêts généraux pour problème de santé. Pour finir, l'intello s'isola énormément que ce soit d'Hellyxir ou encore de ses sœurs. Gaby ne supportait pas le contact, il préférait se promener seul, arpenter les rues, se caler dans un endroit et fumer. Il aimait sa bien aimée plus que tout toujours, pareil pour ses sœurs, mais il n'arrivait pas à affronter leur regard. Gaby-Ann ne souhaitait pas que l'on soit gentil avec lui ou encore compatissant, il ne voulait pas être assisté, cela ne lui ramènerait pas son petit fœtus, ni même le traumatisme qu'il avait eu lorsqu'il avait faillit perdre la femme de sa vie. De plus, il ne se sentait pas en forme physiquement. D'autres symptômes étaient apparus, plus violent et plus dur. Néanmoins, Gaby ne s'inquiétait pas, il avait déjà vécu ce genre de rechute alors il pensait qu'il s'agissait d'une nouvelle, il faut dire qu'il n'était pas assidue ces derniers temps à l'hôpital. Gaby se coupait de tout. Il avait besoin de réfléchir, verser ses larmes, de vivre son deuil et ses tracas de la sorte. L'ingénu faisait souvent ce genre de réaction depuis l'adolescence. Il partait quelques heures sans que sa famille sache où il allait puis il revenait. Ce comportement pouvait durer des semaines. Le jeune Karev regrettait de ne pas pouvoir être présent pour Hellyxir dans ce moment tragique. Sa jolie blonde avait porté le fœtus, puis elle tentait déjà de remonter la pente avec le viol et à présent cette fusillade. Gaby-Ann aurait aimé être à ses côtés, lui dire que tout ira bien, qu'ils resteraient toujours ensemble quoi qu'il arrive, il désirait même la prendre dans ses bras si elle se mettait à pleurer. Il était prêt à tout pour elle, mais il ne pouvait pas. C'était comme si toute cette énergie qu'il avait donné lors de la fusillade pour la sauver, l'avait épuisé. Il n'arrivait plus à garder la tête hors de l'eau, être celui qui dans le couple prend les choses en main lorsque sa partenaire déraille. A présent, c'était lui qui déraillait, qui perdait totalement pied. Il avait trop de fardeau à porter sur ses épaules. Il avait d'ailleurs l'impression que la maladie allait cette fois l'emporter tellement il avait l'impression qu'elle lui comprimait le cerveau au point d'en avoir des maux de tête extrême et d'autres symptômes qu'il ne pouvait contrôler. Gaby-Ann avait fini par s'entretenir avec un médecin de l'hôpital. Celui-ci lui avait fait des tests, il était atteint du méningiome, une tumeur bénigne, mais qui cependant était à risque pour le jeune homme au vu de son état de santé déplorable. Il était encore plus faible qu'auparavant, mais il était trop têtu pour se l'avouer. Le jeune homme demanda au médecin de ne rien dire à ses proches concernant sa nouvelle maladie, il lui fallait un peu de temps pour digérer la nouvelle et il n'avait pas besoin d'avoir ses proches derrière lui, il ne supporterait pas. Néanmoins il savait qu'il devrait en parler tôt ou tard et faire quelque chose le plus rapidement possible s'il ne voulait pas mourir. Alors qu'il sortait d'une de ses visites médicales, Karev reçu un sms d'Hellyxir. Son cœur s'emballa. Il avait peur de l'ouvrir de peur qu'elle lui dise que c'était fini entre eux, lui reprochant son absence comme elle avait été absente. Gaby fut soulagé de voir qu'il ne s'agissait qu'une invitation à venir à une soirée. L'ingénu n'était pas trop chaud pour y participer, surtout pour se socialiser. Cependant, il avait envie de voir Hellyxir, il n'irait que pour elle. La jeune femme lui manquait terriblement, il aurait aimé lui dire tout ce qu'il avait sur le cœur, mais il n'y arrivait pas puis il ne souhaitait pas l’entraîner dans ses soucis puis aussi l'avoir trop auprès de lui car il est malade. Gaby-Ann accepta la proposition, il était bref car il n'avait pas envie de parler par sms. L'ingénu rentra à sa chambre d'hôpital pour se changer. Il se vêtit d'un jean et d'un tee-shirt blanc avec pour logo la tête d'Heisenberg et le noms inscrit en dessous. Gaby était le genre de mec pas compliqué en vêtement, il ne restait pas des heures à savoir quoi se mettre. Ensuite, il se recoiffa avec sa main, là encore il n'avait pas besoin de peigne ou de brosse. Enfin, il se retrouva une heure plus tard devant la porte d'Hellyxir. Le jeune homme hésita à frapper à la porte. Il se demanda même s'il s'agissait d'une bonne idée de venir à cette soirée. Son cœur parla pour lui puisqu'il avait envie de retrouver sa petite amie. Il frappa à la porte et Hellyxir vint lui ouvrir. Elle déposa un bref baiser sur ses lèvres avant de le saluer et le laisser entrer. Gaby-Ann ne savait pas comment réagir avec la jolie blonde. Tout était compliqué depuis tout ceux qu'ils avaient vécus ensemble. En plus de cela, ils n'avaient pas véritablement reparlé du bébé depuis la fusillade. Le jeune homme mit ses mains dans ses poches de jean et l'observa. Il finit par lui dire avec un léger sourire bien qu'il donnait l'impression d'être ailleurs parce qu'il n'avait pas le moral ces derniers temps :

« Tu es magnifique comme toujours. » Gaby évita qu'ils parlent de banalité alors il se contenta au lieu de demander si elle allait bien : « On y va ? » Il s'approcha d'elle et vint déposer à son tour un baiser sur ses lèvres avant de lui prendre la main pour sortir du loft. Il demanda ensuite pour éviter de créer un malaise entre eux par le silence : « J'espère que la soirée n'est pas organisé par l'un de tes prétendants, sinon je vais devoir faire un combat de boue. » Dit-il en faisant référence à leur conversation du passé. Les deux amants se dirigèrent ensuite à la voiture d'Hellyxir.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Sam 27 Aoû - 17:49


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Elle ne pouvait nier qu’elle était très heureuse à l’idée de revoir son amant. Il était tout pour elle, et même s’ils avaient pris de la distance, il comptait encore plus pour la jeune femme qui était désespérément amoureuse de lui. Son monde entier tournait autour de lui, car il était comme son étoile, son Soleil. Ses humeurs d’ailleurs, variaient en fonction de lui. Puisqu’en ce moment, il était plutôt froid, Hellyxir était morose et dépitée. Comme elle luttait contre sa propre déprime, elle avait du mal à le guider, à l’aider. Comment pouvait-on aider une personne lorsqu’on était aussi mal en point qu’elle ? Il fallait donc qu’elle essaye de prendre soin d’elle, afin de pouvoir être sa bouée de sauvetage.

Gaby n’avait jamais réagi comme cela depuis qu’ils étaient ensemble. Les disputes, ils connaissaient, mais l’éloignement soudain et constant, c’était quelque chose de nouveau, enfin, venant du jeune homme. Elle avait du mal à le reconnaître et à remarquer là où elle avait pu fauter. Un coup de fil de sa sœur Dayanara l’avait d’ailleurs inquiété. Gaby n’était pas quelqu’un de très studieux mais il avait tout de même fait des efforts à ce niveau-là depuis qu’il était inscrit à l’université. Il était devenu assez assidu, surtout depuis qu’il travaillait pour son professeur de sciences. Sa sœur lui avait donc demandé si Gaby passait son temps à boycotter les cours chez elle, car il partait régulièrement sans en dire plus sur sa destination, et l’université l’avait contacté en lui signalant les nombreuses absences de son frère dans une lettre. La jeune femme n’avait su quoi lui répondre. Elle avait eu peur de lui dire la vérité car elle ne voulait pas qu’elle s’en prenne à Gaby qui passait des moments difficiles, mais elle ne voulait pas non plus porter le chapeau, surtout si ce temps était passé à la tromper ou à faire des choses qu’elle n’accepterait peut être pas. Hellyxir avait juste confié à Dayanara qu’elle lui en parlerait lorsqu’ils se verront, en lui promettant de faire de son mieux pour le remettre dans le droit chemin. Sa sœur n’en était pas convaincue dans le son de sa voix, mais la conversation s’était arrêtée là.

Elle savait qu’il fallait qu’elle aborde ce problème avec Gaby, mais elle était pour l’instant inapte à le faire car la jeune femme ne connaissait pas la bonne manière de lui en parler car il avait tendance à très rapidement se braquer, lorsque l’on se mêlait de ses affaires. Ils étaient définitivement dans une impasse tous les deux, incapable de gérer le chaos qui s’était introduit sans leur vie. Elle avait cependant été persuadée que pendant tous ces longs moments d’absence, il avait été occupé à suivre ses cours, ses travaux d’intérêts généraux, et son nouvel emploi, mais en fait ce n’était pas le cas, alors que faisait-il de son temps ? Elle s’imaginait le pire. Ils avaient des choses à rattraper, et elle n’était pas sure de vouloir le faire en mettant sur le tapis tous les problèmes qu’ils vivaient.

C’est pour cela que lorsqu’elle reçut confirmation de Gaby pour la soirée, elle voulait essayer de mettre de côté la mauvaise humeur, et plutôt mettre à profit la rigolade et la légèreté comme ils savaient si bien le faire, même si, les autres choses allaient tout de même rester dans un coin de son esprit. Elle avait pris soin de se faire belle afin d’espérer naïvement que cela puisse l’empêcher de rompre, si jamais il comptait le faire. Après tout, tous les signes étaient présents pour laisser concevoir une telle chose.

Elle ne savait même pas comment réagir avec lui, c’était comme si elle allait découvrir l’inconnu, car elle ne savait pas dans quel humeur, ni état dans lequel elle allait le retrouver. Comme il avait changé, on pouvait s’attendre à tout. Lorsqu’elle entendit frapper à la porte, elle savait déjà que c’était lui aux vues de l’heure.

En lui ouvrant, retrouver ses lèvres et le contact avec sa peau lui fit un bien fou. Elle était de nouveau complète, comme si la pièce manquante à son puzzle était de nouveau présente.

Elle sentit la chaleur gagnée son corps lorsqu’il lui dit qu’il la trouvait magnifique. Elle souria timidement en baissant les yeux.

« - Sympa ton t-shirt, répondit-t-elle en découvrant qu’il s’agissait d’un personnage d’une série qu’elle adorait.

Elle lui emboita le pas après avoir fermé son appartement à clef. Gaby refit référence à une conversation qu’il avait eu le jour où la jeune femme s’était battue avec Amanda.

- Tu serais sexy dégoulinant de boue, d’ailleurs tu me dois toujours un strip-tease, j’ai une bonne mémoire pour ces trucs-là, rigola-t-elle.

Ils s’engouffrèrent dans la voiture, et elle se dirigea vers le lieu de la fête. Lorsqu’elle se gara et qu’elle coupa le contact de sa voiture, elle se tourna vers Gaby.

- Merci d’être venu, ça me plaisir, le remercia-t-elle en déposant un baiser sur sa joue.

Elle sortit de la voiture, la ferma, et se dirigea vers le parc où déjà pas mal de monde était réunis. Elle n’était pas très à l’aise, surtout qu’il y avait beaucoup de visages inconnues. Elle salua son ami, présenta Gaby avant qu’il ne prenne leur commande au sujet des boissons alcoolisées. La jeune femme choisit un verre de vodka orange. Elle aimait commencer fort. En attendant que son copain ramène les boissons du couple, la jeune femme piocha une cigarette dans son paquet et portait son briquet vers celle-ci afin de l’allumer.

- C’est un copain que j’ai connu à l’université, il avait pas mal de vues sur moi d’ailleurs, mais je préfère les intellos incompris, souria-t-elle amusée en faisant référence à Gaby.

Le jeune homme revint quelques minutes plus tard avec deux verres bien remplies. Elle le remercia.

- Je te défis de le boire cul-sec ! lança-t-elle à son amant avec un regard de défi.»


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Lun 29 Aoû - 22:46



Give me love



Gaby-Ann était à la fois heureux et soulagé de la retrouver. Sa bien-aimée lui avait tant manqué même s'il avait été aux abonnés absents. Il l'aimait trop pour mettre un terme à cette relation bien que son comportement présageait le contraire. Ce n'était pas dans ses habitudes de s'éloigner sauf dans des situations de ce genre, lorsqu'il sentait que tout allait mal dans sa vie et qu'il commençait à perdre pied. Gaby-Ann était un enfant à la dérive. Il n'avait d'ailleurs jamais eu de stabilité que ce soit avec ses parents : son père était décédé et de toute façon il avait fait tellement de bâtards à droite et à gauche, sa mère quant à elle avait préféré fuir la situation en voyant qu'elle ne pouvait pas payer les traitements de son fils. Son frère ainé avait lui aussi pris la poudre d'escampette pendant un certain temps et Dayanara devait apprendre à gérer seule sa famille : deux jumeaux puis plus tard son propre enfant. La famille Karev était une sacrée merde toute seule, Gaby savait qu'il était le maillon de la chaîne qui ne facilitait pas les choses, il était comme ça et n'y pouvait rien. Gaby-Ann culpabilisait de ne pas être présent aux côtés d'Hellyxir. Il savait qu'il n'était pas un bon petit-ami en se comportant de la sorte. Au fond, il avait reproché la même chose à Hellyxir lorsqu'elle était partie et le voilà à présent faire de même en quelque sorte. Ces moments de solitudes lui permettaient de réfléchir à la vie. Il voyait parfois un avenir et il voyait surtout la mort. Chaque respiration, chaque mouvement de son corps lui rappelaient qu'il devenait de plus en plus faible chaque jour qui passe. Gaby-Ann dans ces instants, ressentait le sentiment de tout abandonné, de lâcher prise puisque de toute façon rien ne lui servira une fois mort. Le jeune Karev retournait à la case départ, celle que pourtant, Hellyxir avait réussi à faire quitter pour mieux avancer et arriver à la fin du jeu. Trop d'obstacle étaient passés devant eux pour qu'il puisse continuer. Il préférait déclarer forfait. La dégradation de sa maladie, la perte de leur enfant et la presque mort d'Hellyxir lui avait donné un coup. Gaby savait qu'il en était de même pour la jeune femme, elle aussi devait être dans un sale état surtout qu'elle avait porté le petit fœtus. Néanmoins, il était incapable de s'occuper d'elle, il se sentait tellement impuissant et son état moral et de santé ne lui permettait pas de prendre soin des autres. Même envers ses sœurs il n'y arrivait pas. Elles aussi avaient subit de près ou de loin la fusillade. Quoi qu'il en soit, Gaby-Ann avait pris sur lui pour ne pas emmener sa mauvaise humeur à la soirée d'Hellyxir dont il avait été invité. Cela demandait un effort surhumain, mais il le faisait pour elle, pour leur couple. Il mourrait d'envie de la revoir ne serait-ce qu'une soirée. Le patient s'était habillé selon son style avant de venir la rejoindre. Il frappa à la porte et rentra. Comme à son habitude, Hellyxir était magnifique, il lui en fit la remarque parce qu'il appréciait l'effort. Cette dernière lui retourna son compliment en soulignant que son tee-shirt était sympa. Il ne pu s'empêcher de sourire et de la remercier à son tour. Les deux amants sortirent ensuite de l'appartement, le jeune homme s'amusa à la taquiner sur un ancien sujet, mais Hellyxir ne semblait pas avoir perdu le nord ce qui amusa Gab :

« Moi qui espérait que tu oublies ce genre de proposition. »
Il rit : « Peut-être qu'un jour je le ferai. » Gaby était un peu mélancolique à ce sujet, mais il évita de trop le montrer. Il se contenta de sourire lorsqu'elle le remercia d'être venue. Elle n'avait pas à le faire, il était son petit-ami après tout. Une fois à la soirée, Gaby-Ann demanda qui était la personne qui l'avait invité à titre informatif tout en s'installant avec Hellyxir dans un coin. Un homme qu'elle avait abordé semblait être celui qui l'avait invité et se chargea de leur apporter les boissons. Gaby-Ann demanda une vodka redbull avant d'écouter sa jolie blonde.

« J'espère qu'il n'a toujours pas des vues sur toi. » Il fit une petite moue, l'ingénu devait admettre qu'il était un peu jaloux avant de sourit amusé sur le fait qu'elle aimait les intellos incompris. Son fameux ami revint quelques minutes après avec les boissons. Gaby le remercia à son tour avant de sourire amusé face à la remarque d'Hellyxir :

« Tu ne m'en crois pas capable ? » Il regarda son verre : « Bien si tu veux jouer à ça. » Gaby-Ann s'exécuta sans plus attendre. Il pouvait déjà sentir l'alcool s'engouffrer dans son organisme. Il reposa le verre en faisant une grimace: « Powa le con ! Il a pas été radin sur l'alcool ! » Il sentait la chaleur le long de sa gorge : « Allez à toi petite maligne ! J'aurais du dire les femmes d'abord ! » Il rit avant de la regarder avec défi.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Mar 30 Aoû - 13:17


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Depuis ce qu’il s’était passé, les parents d’Hellyxir étaient au petit soin avec elle, comme ils ne l’avaient jamais été. Ils l’appelaient tous les jours, lui proposaient tous les week end de manger chez eux, sans oublier qu’ils passaient régulièrement la voir à son domicile pour lui apporter de la nourriture, ou des babioles pour décorer son appartement. Cet élan d’affection venant de leur part était presque étouffant. Elle reconnaissait leur désir de voir leur fille aller mieux, mais elle n’avait pas besoin qu’on la couve de d’affection. Cela ne passerait pas mieux avec ce genre de soutien. Seul le temps pouvait y faire quelque chose. Elle désirait simplement que le temps en question se presse, pour une fois.

Elle avait l’impression de mourir à petit feu, sans trouver le moyen de s’accrocher à la vie. Elle avait juste envie de se laisser aller, de ne plus essayer vainement de remonter la pente. Après tout, à quoi bon ? Elle irait mieux jusqu’à ce que le sort frappe une nouvelle fois dans sa vie. Elle n’avait plus envie de se battre pour le moment. La jeune femme voulait juste faire son deuil et se laisser envahir par ses traumatismes. Elle n’avait plus rien pour faire passer la douleur morale en dehors de l’alcool. Alors, aussi souvent qu’elle le pouvait elle était saoul, seulement pour faire éteindre cette marée remplie d’oursins qui venaient entailler son cœur.

Ses parents se sentaient surement impuissants vis-à-vis de l’état de leur fille, et lui avait fortement recommandé de se faire suivre psychologiquement, une suggestion qu’elle refusa fermement, sans négociation possible. Elle voulait simplement être seule, et elle avait l’impression que c’était compliqué de comprendre ce souhait. Du coup, durant ce temps libre qu’elle passait à s’enfermer dans sa bulle, elle avait tout de même pris le temps de composer des chansons, dont une qui était réservée à Gaby, et elle allait quelques fois dans la semaine courir, lorsqu’elle n’était pas alcoolisée.

Il y avait des choses qui lui faisait encore plus mal, qui l’écorchait encore plus, c’était Gaby. Elle l’avait voulu près de lui pendant tout ce temps mais avait été incapable de lui avouer, par fierté ou par honte. C’était trop dur de dévoiler ses faiblesses à quelqu’un, quand bien même cette personne représentait tout. Elle essayait de lutter tous les jours contre ses envies de mourir, en se remémorant des souvenirs heureux qu’elle partageait avec lui, comme pour se convaincre que tout allait bien finir par s’arranger, ou dans le pire des cas, se rappeler qu’il fût un temps où elle avait connu le bonheur.

Lorsque Gaby fût arrivé, elle aurait eu envie de se jeter dans ses bras, de le serrer fort, et de ne plus jamais le lâcher. Sauf que, dans la crainte de se voir prendre un râteau, elle avait simplement déposé un baiser sur ses lèvres qui d’ailleurs, la frustra car elle n’avait pas eu le temps d’apprécier ce contact à sa juste valeur.

Lorsqu’il avait répondu qu’il ferait un jour un strip-tease, la jeune femme souria. Cela infirmait le fait que Gaby voulait la quitter et qu’il se voyait toujours avec elle malgré leur relation houleuse, et c’était tout ce qui comptait aux yeux de la jeune femme qui n’était de toute manière, pas prête à encaisser une rupture, et encore moins s’imaginer sans lui.

En arrivant sur le lieu de la fête, l’ambiance était conviviale et joviale, bien que la jeune femme ne reconnaissait aucun visage, si ce n’était celui de son ami qu’elle avait rencontré à l’université. Elle savait de toute façon qu’après quelques verres d’alcool, elle copinerait avec tout le monde et que son côté réservée ne serait plus qu’une rumeur. La jeune femme lui parla rapidement de son copain, et elle ne pût s’empêcher de trouver la réponse de Gaby touchante, car elle avait pressentit une pointe de jalousie.

« - Je ne sais pas du tout, par contre il est bisexuel donc il pourrait aussi avoir des vues sur ton petit cul, je dis ça, je dis rien, ironisa-t-elle.

Elle rigolait déjà intérieurement en s’imaginant son ami en train de flirter avec Gaby. Ce serait une situation comique, bien qu’elle ressentirait tout de même de la jalousie à son égard. C’était le sien, et personne n’avait le droit de lui faire du charme.

Elle fût satisfaite lorsque Gaby accepta son défi sans hésitation. Elle le regarda boire d’une traite sa boisson, et souria d’un air amusé lorsqu’il grimaça en se plaignant après avoir avaler tout le contenu de son verre.

- Petite nature ! lança-t-elle en se moquant affectueusement.

Suite à cela, elle but d’une traite son verre en se retenant de grimacer pour ne pas avoir le droit à des moqueries à son tour. Elle se servit un mélange étonnant à base de Rhum et de Get 27, et continua sa descente jusqu’à ce que le goût acre et amer des deux alcools ne fassent pas bon ménage et l’oblige à tout recracher sur les chaussures de Gaby. Elle rigola, entre la gêne et l’autodérision.

- Avant que tu dises quoique ce soit c’était fait exprès, tes chaussures étaient sales, essaya-t-elle de se justifier, sans grande conviction, avant de rire de son acte. »

Maintenant, elle savait qu’il y avait des alcools qu’on ne pouvait définitivement pas mélangés. Cela ne l’arrêta pas pour autant, et elle se servit un autre verre de Vodka Orange. Comme elle n’avait pas mangé, l’alcool commençait déjà à lui monter au cerveau. Elle se précipita vers Gaby et l’embrassa à pleine bouche, tout en nouant ses bras autour de lui. Plus rien d’autre ne comptait, juste eux.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Lun 5 Sep - 22:09



Give me love


Gaby-Ann ne se sentait plus puissant comme autrefois. Il n'arrivait plus à regarder la maladie dans les yeux et l'affronter. Le jeune homme n'était pas du genre à lâcher l'affaire, mais cette prise d'otage lui en avait fait prendre un coup. Il avait faillit perdre la personne la plus précieuse de sa vie et il avait perdu son futur. Cet enfant n'avait rien demandé. Gaby regrettait de ne pas avoir montré de l'attention à l'égard du petit fœtus. Pour tout dire, Gaby-Ann voulait refaire le monde avec des si et plus il y pensait, plus il déprimait. Son état de santé n'arrangeait pas la situation, son cancer lui faisait énormément de mal, il avait le sentiment que sa tête allait exploser. D'habitude, le jeune Karev utilisait cette expression lorsqu'il travaillait trop, là il n'en avait même plus le courage. Son professeur avait été furieux de le voir abandonné, bien évidemment Gaby n'avait pas donné de véritable explication, il ne souhaitait pas faire dans la pitié en évoquant son mal puis il n'arrivait plus à se concentrer, il lui arrivait même de ne plus savoir compter ou reconnaître ses formules. Il s'était donc contenté de faire comme à son habitude, le mec qui se fiche de tout et encore moins des études. Pourtant, il avait apprécié retourner à l'université, cela avait pu lui changer les idées, se remettre dans une passion qu'il avait laissé de côté. Néanmoins, il ne pouvait continuer ainsi, il avait besoin de changer d'air et de se reposer. Lorsqu'il se baladait en ville, le jeune homme arpenter les rues, il allait aussi se caler au parc où il pouvait s'allonger dans l'air et fermer les yeux. Ses maux de tête persistant le rendait malade haut plus haut point. Il lui était même arrivé d'avoir des crises d'épilepsies chose qu'il n'avait jamais eu auparavant. D'ailleurs les coups qu'il se faisait lors des crises empiraient sa maladie initiale puisqu'il se marquait de bleu et saignait facilement. Il était même arrivé à Gaby de perdre temporairement l'usage de la vue ou encore de l'un de ses bras ou jambe, plus rien allait, il avait l'impression de se sentir mourir petit à petit. Gaby-Ann avait accepté la proposition d'Hellyxir pour retrouver sa présence, elle lui manquait et cette soirée pouvait leur permettre de retrouver un petit avant goût de leur histoire d'amour. Celle-ci était loin d'être terminé, mais ils avaient souvent des hauts et des bas. Ils étaient d'ailleurs dans le bas, mais il espérait que cette phase disparaisse très vite, il ferait en sorte de reprendre du poil de la bête s'il le pouvait. Une fois arrivée à la soirée, Gaby-Ann pris ses aises en compagnie de sa jolie blonde. Tout semblait bien débuter, il n'avait aucun problème comme si ses maladies lui laissaient un petit moment de répit. Il était d'ailleurs content, car il pourrait profiter pleinement de sa petite amie. Pendant que l'ami en question alla leur servir des boissons, le jeune Karev plaisanta avec Hellyxir. Il était souriant bien que mélancolique.

« Euh non merci sans façon ! »
Il pouffa de rire. Gaby n'était pas prêt pour ce genre de plaisir, y compris avec sa petite-amie puis il avait été suffisamment traumatisé en voyant son frère s'envoyer en l'air avec Fraser. Pourtant Karev n'était pas homophobe, mais il ne s'imaginait pas faire ce genre de chose. Quoi qu'il en soit, il ferait attention à son fameux ami si jamais des mains baladeuses se perdaient. Gaby accepta ensuite le défi, il bu cul sec et du admettre que l'alcool avait été servi fortement. Sa petite-amie se moqua, le traitant de petite nature. Il lui jeta un faux regard noir avant de rire et de l'inviter à faire de même après tout il ne devait pas être le seul à s'alcooliser. Hellyxir se mit à boire d'une traite avant de se faire un mélange d'alcool avec l'alcool à disposition. Le jeune homme la dévisagea car il ne sentait pas cet acte héroïque comme étant une bonne idée. Ses pensées furent approuvées lorsque sa jolie blonde se mit à recracher sur ses chaussures. Gaby-Ann grimaça à son tour car elle avait visé ces chaussures. Il allait lui en faire la remarque lorsqu'elle lui coupa la parole pour se justifier.

« Ouais c'est ça ! »
Il marmonna avant de rire : « Je sens que je vais finir la soirée pied nu ! » Il sourit amusé avant de la regarder faire. Le jeune homme tenta de remarquer si elle était vraiment de bonne humeur ou si elle cachait un mal être comme lui. Gaby-Ann la regarda vider son second verre avant de soudain se jeter sur lui pour l'embrasser follement. Karev n'était plus habitué, mais il apprécia le baiser, il prolongea avec la même fougue tout en s'allongeant dans l'herbe avec Hellyxir sur lui. Ces marques d'attention lui avaient manqué, tout chez elle lui avait manqué. Il rompit le baiser pour l'embrasser dans le cou avant de la regarder dans les yeux. Il sourit amusé avant d'ajouter :

« Ne me dis pas que tu es déjà bourrée, j'vais être déçu si nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde d'alcoolisme. »
Il fit une petite moue avant de l'embrasser à son tour follement.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Mar 6 Sep - 12:28


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Hellyxir avait bien fait d’accepter de venir à cette soirée. Sinon, elle l’aurait sans doute passé à cogiter et à broyer du noir inutilement. Elle savait très bien que tout cela ne servait à rien, et qu’il fallait qu’elle se concentre sur une manière d’arranger les choses, au moins avec Gaby. Il fallait qu’elle essaie d’améliorer sa santé même si elle ne pouvait rien faire à sa place et contre sa volonté. Elle s’inquiétait beaucoup pour lui, et elle n’avait pas l’impression d’en faire trop, bien au contraire. Pendant tout ce temps, elle avait le sentiment qu’elle avait fait le strict minimum pour lui venir en aide tant elle était préoccupée par ses problèmes personnels. Elle avait comme le sentiment que tout ce qu’il avait vécu avait comme pourri à l’intérieur de lui et il recevait les conséquences de tout cela seulement maintenant. C’était d’ailleurs un peu la même chose du côté de la jeune femme qui se sentait complètement lasse.

Cependant, elle retrouvait le goût de vivre à ses côtés, comme si elle sortait de cette cage mentale qui l’emprisonnait la plupart du temps. On était tous, quelque part, nos propres prisonniers. La plupart des êtres humains se laissaient toujours envahir par leurs propres hantises jusqu’à ce qu’ils les laissent totalement définir leur vie. Derrière tout Homme se cachait la peur de mourir. Hellyxir l’avait vu de très près, et cette pensée ne cessait de la hanter. Elle savait que l’état de Gaby était en grande partie lié à elle et même si c’était dur de trouver la volonté, elle essayerait de réparer les pots cassés. Elle n’avait pas envie de le voir gâcher sa vie et sa santé pour sa personne. Elle s’en voulait déjà assez de ne pas pouvoir en faire autant.

Plus elle y songeait, et plus elle regrettait de lui avoir imposé sa venue dans sa vie, car elle avait le sentiment tout s’était démoli au fur et à mesure de l’avancé de leur relation. Peut-être qu’en réalité, ils n’étaient pas faits pour être ensemble, bien que les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre étaient réels. Il fallait qu’ils apprennent à aimer sans se faire du mal mutuellement, et elle avait l’impression que c’était mission impossible. D’ailleurs, c’était ça être un couple. Il n’y avait jamais que des hauts, et certaine fois on pouvait se faire du tort sans même le vouloir ou même s’en rendre compte.

Hellyxir avait respecté la distance qu’avait pris Gaby à son égard même si elle avait crevé d’envie de l’appeler ou juste de lui envoyer un texto. En fait, elle préférait souffrir en silence plutôt que de lui imposer ses sentiments. Elle se sentait toujours de trop, partout, et tout le temps, comme si elle n’avait pas sa place, et le comportement de son petit-ami lui rappelait ce sentiment. Se retrouver au milieu d’une foule de personnalités inconnues lui donnait aussi cette impression. Il fallait dire qu’elle ne sortait plus beaucoup depuis le traumatisme de la fusillade, et qu’elle avait surement perdu l’habitude de faire face à une masse de monde. Le contact de son petit-ami la rassurait intérieurement, car il était comme son repère, et elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance les yeux fermés. Puis, de toute manière, elle préférait sa compagnie à n’importe quelle autre.

Même si leurs regards traduisaient la souffrance qu’ils vivaient en ce moment, ils essayaient tous les deux d’amoindrir ce climat pesant qui semblait vouloir les happer. L’humeur était bon enfant, et Hellyxir avait l’impression de retrouver son amant. Elle rigola à son tour suite à sa réponse, et se mit à boire le verre qu’on lui avait proposé. Le deuxième mélange lui laissa un arrière-goût hideux en bouche, ce qui la fit cracher instantanément, et sur les chaussures de Gaby. A moitié gênée et à moitié amusée, elle avait essayé de se justifier.

« - Maintenant que tu le dis, je vais refaire le même mélange pour que cette fois ça arrive sur ton jean et sur ton t-shirt, comme ça tu finiras tout nu, répondit-elle amusée.

Comme l’alcool la rendait plus joyeuse, et surtout plus libérée, elle s’était jetée sur ses lèvres avec ardeur, ce qui n’avait pas déplut au jeune homme qui avait lui avait rendu la pareille. Elle avala ce qu’il restait de son verre d’une traite.

- Pour qu’on soit sur la même longueur d’onde d’alcoolisme, faudrait que tu arrêtes de faire ta chochotte et que tu remplisses un peu plus ton verre, rigola-t-elle.

Suite à cela elle lui concocta un verre de Gin Tonic et lui tendit.

Peu de temps après, ils furent convié à jouer à une partie de bière pong. Deux équipes furent formées, ainsi Gaby et Hellyxir se retrouvèrent en compétition. Les règles étaient simples : il y avait six verres appartenant à chaque équipe et chaque joueur devait lancer la balle de ping-pong dans un verre de l’équipe adverse pour les faire boire chacun à leur tour. Lorsque tous les verres se retrouveront vides dans un côté, c’était l’équipe qui perdait le jeu. Comme l’alcool commençait à battre son plein dans le cerveau de la jeune femme, elle n’était pas tant habile que ça dans le lancement de la balle de ping-pong, bien que la première atterrit dans un verre de l’équipe adverse. D’une nature assez compétitrice, la jeune femme lança un regard plein de défi à Gaby. Elle comptait le battre, avec l’aide de son équipe.

- Si tu gagnes, c’est que je t’aurais laissé gagner mon chéri, lança-t-elle à son amant avec un sourire amusé. »

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Sam 17 Sep - 0:21


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Gaby-Ann avait du mal à vivre ces derniers temps, c'était comme si ce tragique événement l'avait anéantit tout comme le jour où il avait appris qu'il était malade. C'était un survivant, il n'y avait pas d'autres meilleurs mots pour le décrire. A présent, il survivait dans cette vie. Gaby-Ann avait envie de tout laisser tomber, il le faisait au fur et à mesure, pourtant quelque chose faisait qu'il ne claquait pas la porte définitivement. Il aurait pu le faire, partir sans jamais se retourner et mourir seul sans blesser ses proches en le voyant dans un sale état. Karev était quand même attaché à sa famille et à sa petite amie, puis il ne s'imaginait pas loin d'eux même s'il prenait ses distances, il avait besoin de ce laps de temps, cette solitude. Quoi qu'il en soit, Gaby-Ann était présent pour participer à la soirée dont était invité Hellyxir. Il avait envie de la revoir et s'était dit que se serait peut-être l'occasion pour lui de se changer les idées. Il était donc allée avec sa petite amie au parc. Il y avait déjà pas mal de monde. Le jeune homme resta en compagnie de sa jolie blonde. Elle tout comme lui ne souhaitaient pas se séparer, aller à la rencontre des autres, ils préféraient plutôt rester entre eux, en tout cas ne rien faire l'un sans l'autre. Il est vrai que Gaby était venu que pour Hellyxir, alors il n'avait pas d'intérêt à dialoguer avec qui que ce soit. Les deux jeunes amants commencèrent à boire de l'alcool. Hellyxir s'amusa à boire sa consommation avant de varier les plaisirs. Celle-ci se mit à cracher sur les chaussures de Gaby avant d'être embarrassé. L'intello la taquina à ce sujet et il ne pu s'empêcher de sourire amusé face à sa répartie. Il avait l'impression de retrouver sa relation d'avant, celle de la fête foraine, mais c'était déjà loin, ils avaient vécu beaucoup de choses entre temps.

« Oh vraiment ? Tu veux faire ça ? Tu n'as pas peur que des jolies filles me matent si je me retrouve nu ? »
Il sourit amusé, il savait à quel point sa petite amie était jalouse même si elle n'était pas au point de l'espionner, à l'interdire de sortir et tout, il avait remarqué sa petite jalousie lorsque cette dernière s'était battue avec Amanda. Pour plaisanter, Gaby-Ann fit mine de se préparer à enlever son tee-shirt avant de s'arrêter et de rire en voyant sa tête. Karev prolongea langoureusement ensuite le baiser de sa jolie blonde, il est vrai que même ces gestes, cette proximité avaient crées un manque. L'intello lui reprocha ensuite de ne pas être sur la même longueur d'onde en matière d'alcool, il faut dire qu'il voyait Hellyxir ne pas s'arrêter un seul instant de boire. Cette réaction le fit réagir, il s'était renseigné concernant le trouble d'état limite. Néanmoins, il n'avait pas envie de se prendre la tête, peut-être que cette cuite n'était pas lié à son trouble, lui aussi voulait lâcher pied. Il accepta dès lors le verre d'alcool qu'elle lui offrait. « Moi une chochotte ? On voit que tu ne me connais pas encore de ce point de vue là ! » Gaby-Ann était prêt à lui prouver qu'il était un grand joueur d'alcool, il but d'une traite le Gin avant de s'en servir une nouvelle fois afin de rattraper Hellyxir. La soirée continua avec une partie de bière pong. Hellyxir et lui devaient s'affronter. Gaby releva le défi, il était prêt à gagner.

« Tu es trop sure de toi ! »

Grommela-t-il avant de rire et de boire le premier verre de son équipe. Très vite, le jeune homme se lança dans la compétition, il était prêt à faire boire sa petite amie. Cependant, sa vue devint trouble, il avait du mal à voir. Le jeune homme sentait que les symptômes recommençaient, il espérait que ce soit en fait les symptômes de l'alcool qui lui jouaient des tours. Gaby-Ann visa carrément à l'opposé. Son équipe sifflèrent tandis que l'équipe de sa jolie blonde semblait apprécier qu'il ait loupé son tir. Gaby-Ann grimaça et se retourna pour se mettre sur le côté, il percuta violemment un gars qui lui lança un « Mec tu ne peux pas regarder où tu vas ? » . Le jeune homme ne répondit rien. L'intello sentit quelqu'un s'approcher de lui. Il reconnaissait son odeur parmi mille personne, Hellyxir était venue auprès de lui. Gaby-Ann la voyait trouble, il clignota des yeux et avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, il prit la parole :

« Je crois que l'alcool commence à bien me monter au cerveau. » Il grimace : « ça va passer ne t'en fais pas . » Gaby-Ann s'installa au sol sans savoir où il était et s'allongea. « Viens me rejoindre. » Il ferma les yeux, le temps que son trouble disparaisse, il avait déjà eu ça récemment et lorsqu'il se détendait un peu, tout allait mieux.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Lun 19 Sep - 20:32


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Elle se trouvait dans un autre univers ce soir-là. Tout était plus léger, plus tranquille, comme si Hellyxir était dans une bulle hors du temps et de l’espace. Elle n’avait plus le cœur à penser aux choses qui la pesaient la plupart du temps, et même si Gaby prenait quatre-vingt-dix-neuf pourcent de son esprit, elle était prête à tourner la page pour cette nuit. D’ailleurs, elle voyait qu’il était dans le même esprit car ils avaient retrouvé leur complicité d’antan, que la jeune femme pensait avoir perdu pour de bon. C’était dur d’arriver à vivre lorsque notre raison de vivre prenait de la distance, nous tournait le dos. Le pire pour Hellyxir, c’était de penser que peut être elle n’était pas si indispensable aux yeux de Gaby, et qu’il avait très bien pu continuer sa vie comme si de rien était malgré l’absence de sa petite-amie. C’était sûrement égoïste, mais elle aimerait savoir qu’il avait été aussi mal en point qu’elle durant cette phase de remise en question. Seulement pour s’assurer qu’il tenait à elle de la même manière qu’elle tenait à lui, et à leur relation.

Même si c’était dur de faire face à la perte de son enfant, il n’y avait rien d’irréversible à ce sujet, peut-être même qu’un jour, ils recommenceraient là où ils avaient échoué. Elle aurait envie, mais elle savait que cette volonté était pour le moment motivée pour combler le manque d’affection qu’elle ressentait en ce moment, et elle déplorait le genre de personnes qui faisaient des enfants simplement pour panser leurs blessures. Elle ne voulait pas en faire partie. Hellyxir voulait que ce nouveau bébé soit désiré et surtout, soit aimé pour ce qu’il est, et non pour le bien-être qu’il allait apporter dans sa vie. Quoiqu’il en soit, elle retomberait enceinte lorsqu’elle aurait une vie plus saine, où la drogue aurait totalement fuit ses pensées. Une vie où elle serait capable de s’en occuper. Elle ne savait déjà pas se prendre en main, donc pour l’instant, c’était surement trop tôt. Rien arrivait sans raison, et peut être que si ce bébé était mort avant d’être né, il y avait une explication sous-jacente.

La jeune femme se servait des verres d’alcool, et avalait ce fluide à la vitesse de l’éclair. Sa gorge la brulait, mais qu’importe : elle avait juste envie d’oublier ces pensées parasites, et de profiter de cette nouvelle complicité avec l’amour de sa vie. Gaby repondit à sa remarque sur le même ton, en lui demandant si elle ne serait pas jalouse en sachant que les filles le verraient nu. La jeune femme sourit amusé :

« -  Je leur aurais crevé les yeux avant ! Rigola-t-elle en lui tapant les fesses.

Elle aimait plaisanter, même si ce n’était pas que de la rigolade. Elle était jalouse, possessive, et elle avait du mal à mettre de l’eau dans son vin à ce niveau-là. En fait, elle avait peur de le perdre. Une relation s’accrochait à un fil parfois, et un rien comme une rencontre, pouvait tout changer et détruire ce lien qui pouvait unir deux personnes. Elle lui faisait confiance, mais elle ne pouvait réagir de même vis-à-vis des autres filles. Les intellos faisaient toujours leur petit effet, et Hellyxir elle-même avait été happée par son charme. Donc, si elle devait se faire voir, se montrer agressive pour garder cette relation qu’elle chérissait tant, elle le ferait. La jeune femme était capable du pire comme du meilleur aux côtés de Gaby, comme lui.

Alors qu’Hellyxir enchaina encore les verres d’alcool, elle reprocha amicalement à Gaby de ne pas en faire de même. Celui-ci rétorqua qu’elle ne le connaissait pas aussi bien que ça. Elle poussa un petit rire, et ajouta :

- Je te connais mieux que personne !

S’en était suivi d’une partie de bière pong où l’amusement d’Hellyxir battait son plein. Alors que Gaby devait boire son verre car l’équipe de la jeune femme avait marqué un point, le jeune homme commença à tituber. Hellyxir fronça les sourcils, et se créa un passage au milieu de la foule pour le rejoindre. Ils allaient de toute manière continuer sans eux. Elle posa ses mains sur ses hanches et vint l’enlacer dans son dos lorsqu’il fit volte-face. Il clignait des yeux, et elle pût s’apercevoir qu’il ne devait pas avoir les idées très claires. Même si elle s’inquiétait, son esprit essayait de mettre ça sur le dos de l’alcool. Alors qu’elle se débattait pour ne pas ruiner la soirée à lui demander le pourquoi du comment il se sentait mal tout à coup, elle préféra choisir l’humour, car elle savait que Gaby n’aimait pas qu’on s’inquiète de trop pour lui :

- Quand je t’ai dit que je te connaissais mieux que quiconque et que t’es une chochote, j’ai toujours raison, tu devrais m’écouter plus souvent, lança-t-elle pour le faire sourire.

Elle s’allongea sur l’herbe fraîche à ses côtés. Cette scène lui rappela celle de la fête de la foraine, où ils avaient échangés leur premier baiser. Elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il avait tout de même très bien tenu l’alcool cette nuit-là, en comparant à celle-ci.

- Tu peux me le dire si c’est moi qui te fait cet effet, je sais que je suis bonne ! lança-t-elle en rigolant, surtout pour se rassurer elle-même.

La tête lui tournait aussi, mais elle était bien ici, avec lui. Elle profita de ce moment de paix intérieure pour caresser légèrement ses doigts, sa main, son bras. Puis une quinzaine de minutes plus tard, elle décida de l’amener manger, peut être que cela lui ferait du bien, surtout s’il se sentait faible et alcoolisé.

- Tu veux qu’on aille manger un petit truc? J’ai faim et il y a rien qui me plait ici, puis ça te ferait surement du bien, lança-t-elle. »

Elle comptait même y aller à pieds pour profiter encore plus de ces moments de proximité qu’ils disposaient ce soir.

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Sam 24 Sep - 23:03



Give me love


Gaby-Ann essaya de se détendre, de ne plus penser à ses petits problèmes du quotidien. Sa maladie était de plus en plus présente et elle l'empêchait de vivre. Le jeune homme se morfondait sur son propre sort et ce soir il avait envie de passer à autre chose, ne serait-ce que le temps d'une soirée. L'alcool allait permettre de se changer les idées tout comme la présence d'Hellyxir. L'intello ne pu s'empêcher de rire en voyant la jalousie de sa bien aimée faire surface. Décidément cette nana était folle, mais il adorait ça ! Pourtant, il ne comprenait pas pourquoi Hellyxir était jalouse, elle n'avait rien à craindre, il n'avait jamais montré son intérêt pour une fille et aucune ex petite amie avait débarqué dans sa vie. L'intello ne comprenait pas, mais il ferait en sorte de la rassurer si cette situation venait à se reproduire comme avec Amanda. Gaby-Ann en attendant buvait des verres d'alcool, mais il était plus long de sa jolie blonde. Il faut dire que sa maladie le freinait sans qu'il le souhaite véritablement. N'aimant pas passer pour un petit joueur dans ce domaine et parce qu'il savait boire bien plus que ça, le jeune homme rétorqua qu'elle ne le connaissait finalement pas si bien que ça. Ce a quoi elle répliqua qu'elle le connaissait mieux que personne. Un sourire aux lèvres apparu sur son visage, il est vrai qu'elle n'avait pas tort. Elle connaissait chaque faits et gestes, chaque pensée de sa petite personne. Gaby-Ann en signe de réponse, se contenta de l'embrasser follement et langoureusement. Les deux jeunes gens jouèrent ensuite au bière pong. Dans un premier temps, le jeune Karev se sentait bien, c'était un jeu comme un autre. Il reçu son premier verre de la part d'Hellyxir. Il le bu, mais il ne se sentit pas très bien. Gaby-Ann savait que ce n'était pas l'alcool qui lui faisait ça, il avait déjà eu des passages obscurs depuis deux semaines. Pendant quelques minutes, Gaby se retrouva aveugle, il cogna des personnes et ne tenait plus droit. Soudain, l'intello sentit quelqu'un l'enlacer par derrière. Bien qu'il ne voyait plus et qu'il paniquait, il pouvait reconnaître l'odeur du parfum d'Hellyxir parmi mille. Le jeune homme tenta de se calmer, de ne pas céder à la panique, surtout pas devant elle. Il se retourna pour lui faire face, mais Gaby ne voyait toujours rien à part l'obscurité. Il tenta de sourire, faire comme si de rien n'était bien qu'il ne voyait strictement rien :

« La chochotte t'emmerde mon amour ! »

Gaby disait pour la première fois un mot d'amour, d'habitude il n'était pas du genre à en faire, Hellyxir aussi, ils ne s'arrêtaient pas à vivre une vie de couple normale. Mais cette fois-ci, les mots étaient partis vite puis sa phrase n'avait rien de romantique quoique oui, c'était salement romantique. Gaby-Ann s'allongea ensuite dans l'herbe. Il en avait besoin déjà pour l'herbe mouillée qui arrivait à le rafraîchir, mais aussi parce qu'il avait l'impression que tout était en train de tourner autour de lui même s'il était dans l'obscurité la plus complète. Le jeune homme ferma les yeux, il pouvait sentir sa belle contre lui. Il la câlina doucement.

« Tu me fais tout le temps de l'effet. »

Il ne pu s’empêcher de sourire et venir déposer un baiser dans son cou du mieux qu'il le pu avant de se rallonger sur le dos. Il resta silencieux quelques instants, tout ne semblait plus tourner autour de lui puis il commençait à retrouver l'usage de ses yeux. Lorsque cela lui faisait, il avait toujours peur de devenir définitivement aveugle.

« Ouais allons manger, payons nous un restau' ! »
il rit et se colla à elle, il la voyait à présent alors il l'embrassa langoureusement. Il avait envie de faire des folies ici et maintenant, mais son ventre se mit à gargouiller depuis qu'elle avait parlé de manger. Il sourit et finit par se lever tout en manquant de se casser la figure :

« Allons-y ! »


Il l'aida à se relever et passa son bras autour de ses bras tout en titubant avec elle en direction d'un bon restaurant. Il la regarda ensuite : « Tu veux manger quoi ? Chinois ? Indien ? Français ? » Il rit puis il s'arrêta devant le premier restaurant qu'il trouva : « C'est moi qui invite ! »


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Lun 26 Sep - 9:56


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Afin de contrer le désespoir qui avait habité Hellyxir durant un certain temps, elle s’était consolée en pensant à Gaby comme elle pouvait. Même là cela n’avait pas été aisé, car penser à lui la faisait culpabiliser sur toutes les mauvaises choses qu’elle lui avait fait endurer, et qui étaient surement la cause de son éloignement. Enfin, cela n’était jamais simple avec elle. Elle ne savait pas quoi faire de plus pour essayer de repartir sur de bonnes bases. La jeune femme aurait tout simplement aimé pouvoir lui faire oublier tout ce qui avait été fait. Mais ce n’était pas possible et elle ne savait si Gaby était prêt à les encaisser. Il l’avait fait, au début, puis il y avait aujourd’hui le contre coups. On ne pouvait rester fort bien longtemps avant de s’effondrer. Elle savait que dans tous les cas, même en essayant de faire des efforts, elle se tromperait encore et toujours. Elle ne faisait que ça, c’était plus fort qu’elle. Ce n’était qu’une question de temps avant le prochain dérapage. La jeune femme ne savait comment éviter l’inévitable, mais elle pouvait gagner du temps en essayant de prendre sur elle, tant bien que mal.

Durant la soirée, elle n’avait même pas pris le temps de se sociabiliser avec l’homme qu’elle connaissait, ou même les autres inconnus de la soirée. Elle avait cherché de rattraper le temps qu’elle avait perdu avec l’amour de sa vie, et c’était déjà beaucoup. Il n’y avait pas grand monde qui existait à ses yeux, elle ne voyait que lui. C’était sa priorité. Lorsqu’il avait commencé à tituber, le cœur de la jeune femme fit un bond. C’était instinctif, elle avait toujours peur pour lui. Il était si combattif mais en même temps si fragile qu’elle ne mesurait la plupart du temps pas les conséquences des actes qui pouvaient paraître anodins chez une personne en bonne santé. Disons que Gaby voulait à tout prix se convaincre qu’il était comme tout le monde, jusqu’à ce son corps ne viennent le rappeler à l’ordre et lui imposer ses limites, comme ce soir. Elle ne s’était pas faite priée bien longtemps pour le rejoindre. Elle essayait de dissimuler cet élan d’inquiétude par de l’affection, mais elle peinait à ne pas lui demander ce qui n’allait pas. Elle sentait qu’il allait de plus en plus mal. Il avait beau essayer de prouver le contraire, cela marchait peut être pour les autres, mais pas chez elle.

Comment allait-elle lui amener la question fatidique ? Elle n’en savait rien. Désireuse de ne pas bousiller leur soirée de retrouvaille, elle craignait un rejet et une dispute. C’était donc compliqué de trouver une solution. Lorsqu’il se retourna et qu’il lui parla de manière romantique, elle ne pouvait s’empêcher de trouver cette attention touchante et très mignonne. Et en voyant que son regard n’était pas fixé sur elle-même, la jeune femme redoubla de courage pour ne pas montrer son inquiétude :

« - Je suis là mon cœur, lança-t-elle en prenant une de ses mains et en la posant légèrement sur son visage afin qu’il sache où elle était placée.

Elle déposa un baiser sur ses lèvres, puis ils vinrent s’allonger dans l’herbe, éloignés du mouvement de la soirée qui s’opérait à quelques mètres d’eux. Ils se câlinèrent mutuellement en essayant de reprendre leur esprit. En fermant les yeux, Hellyxir se rendait compte que sa tête tournait. Il était surement temps d’arrêter l’alcool avant de sombrer complètement dans un état catastrophique. Lorsque Gaby répondit qu’il lui faisait toujours de l’effet, la jeune femme s’était sentie rassurée de toujours lui plaire, car elle avait pensé qu’il ne l’aimait plus. Le problème devait alors venir d’ailleurs. Elle lui caressa les cheveux lorsqu’il vint déposer un baiser dans le cou.

Elle pensait bien faire en lui proposant d’aller manger, cela ne pouvait que lui faire du bien aux vues de son état actuel. Si évidemment, le problème était dû à cause de l’alcool ingéré. Lorsque le jeune homme vint au près d’elle l’embrasser langoureusement, elle sentit le désir monté en elle. La jeune femme passa ses mains sous son t-shirt et caressa sensuellement son dos. Mais la santé de son amant passait avant tout, donc il valait mieux en rester là pour le moment. Les gargouillements du ventre de son petit ami lui confirmèrent ses pensées. Elle souria, et se leva difficilement avec lui. Elle voyait des étoiles du au redressement trop rapide, mais quelques secondes avaient suffis à les dissiper.

Bras dessus, bras dessous, ils déambulaient dans les rues de Seattle à la recherche d’un restaurant ouvert à cette heure tardive. Ils ne marchaient pas droit et plusieurs fois Hellyxir tombait par terre en rigolant. Plusieurs fois Gaby se moquait de son comportement. Les deux-trois passants qu'ils avaient croisés devaient surement les prendre pour des fous, du moins, c’est ce que leurs regards traduisaient. Arrivés dans une rue commerciale, Gaby lui demanda ce qu’elle voulait manger. La jeune femme lui sauta dessus en lui mordillant le cou :

- Je veux te manger toi ! lança-t-elle amusée. Non, j’en sais rien tant que ça se mange !

Ils avaient choisis le premier restaurant qu’ils avaient trouvé, c’était un restaurant français.

- Waw t’es devenu galant Gaby ? J’étais pas au courant que tu l’étais, t’as bien changé, ça fait combien de temps qu’on s’est pas vu ? le taquina-t-elle.

Ils s’installèrent à une table, et comme elle était gênée que son petit-ami comptait payer, elle n’allait surement pas choisir le plat le plus cher.

- Je vais me prendre une salade, je pense ! dit-elle à Gaby. Dis, t’es sûr que tu vas bien ? Que tu ne me caches rien ? Tu me le dirais, hein ? »  

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Ven 7 Oct - 21:00



Give me love


Gaby-Ann n'avait jamais imaginé un seul instant perdre l'usage de la vue, ni même le sentiment que cette situation procurait si à long terme elle devenait réalité bien qu'il savait qu'il ne tiendrait pas l'année dans cet état. C'était comme s'il sentait ses cellules se détériorer, il avait l'impression de pourrir de l'intérieur. Pour son cerveau, c'était comme s'il recevait les revers de son intelligence, celui-ci allait finir par exploser comme dans les dessins animés, il avait cette image en tête. Alors qu'il était désorienté, Hellyxir s'empressa de s'approcher de lui. Il pouvait ressentir la chaleur de sa main sur sa joue avant de recevoir un tendre baiser. Les deux jeunes gens s'allongèrent ensuite au sol. Le fait de pouvoir un peu s'allonger et fermer les yeux lui permettait de se soulager, retrouver la vue. Les deux jeunes gens se câlinèrent, cela lui faisait chaud au cœur, car il avait été en manque d'amour depuis toutes ses tragédies, il en profita comme si c'était la dernière fois. Il ne savait jamais jusqu'à quand leurs bons moments passés ensemble allaient continuer. Le baiser dans le cou, les mains d'Hellyxir sous son tee-shirt lui donnait envie d'aller beaucoup plus loin même si quelque chose le bloquait, il ne savait pas s'il serait capable d'aller jusqu'au bout. Cependant, il n'eut pas besoin de se poser la question bien longtemps puisqu'ils allaient manger afin de faire redescendre l'alcool. Leur folie avait proposé un restaurant, rien de tel pour se requinquer, après ils risquaient d'improviser leur soirée comme ils le faisaient à chaque fois. Les deux amants se levèrent tant bien que mal, bras dessus, bras dessous en déambulant dans les rues de Seattle. Ils ne tenaient pas tellement droit, mais ils arrivaient à le faire c'était déjà bon signe. Gaby-Ann ne pu s'empêcher de rire lorsqu'elle s'amusa à dire qu'elle voulait le manger, il frissonna également à son contact tout en la gardant contre lui :

« J'espère quand même que tu ne me vois pas en hot dog vivant, tu sais genre au lieu de me voir moi ! »

Il pouffa de rire en imaginant la fausse vision d'Hellyxir. Certains, surtout avec la drogue arrivait à halluciner et imaginer ce genre de scénario. Heureusement pour lui, la jeune femme ne semblait pas vouloir le croquer véritablement sinon leur petite soirée finirait en faits divers en mode : une femme a voulu manger son petit ami. Sa jolie blonde se moquait de ce qu'elle voulait manger tant qu'elle pouvait manger. C'est pourquoi Gaby-Ann choisit le premier restaurant qui traversa son regard. Un restaurant français, il n'avait jamais mangé dans ce genre de restaurant, il se demandait d'ailleurs s'il allait devoir manger des escargots ! Ils sont décidément fous ces Français !

« Je l'ai toujours été ! Tu n'as pas vu quand j'ai fais diffusé dans le ciel ton prénom en forme de nuage ? » Il pouffa de rire, bien évidemment c'était faux. Gaby-Ann était romantique à sa façon, ça ne serait jamais comme tout le monde parce qu'il n'en était pas capable. L'intello regarda sa belle dans les yeux avant de lui murmurer un : « Je t'aime. » dit en français. Voilà, il pouvait être romantique quand il le désirait. En rentrant dans le restaurant, Gaby fit en sorte de ne pas montrer son alcoolisme, passer pour des gens normaux même si leurs attitudes et surtout leur tenue vestimentaires se laisser à désirer. C'est vrai ? Qui irait dans un restaurant plutôt chic et riche avec la tête d'Heisenbger de Breaking Bad sur son tee-shirt. Il s'installa et regarda la carte que l'on leur proposa. Sa petite-amie décida de ne pas trop le faire dépenser, sur ça il n'y avait pas de soucis, Gaby n'avait pas les sous requis, il devait avoir seulement 10 dollars dans sa poche de jean.

« T'es pas sérieuse ? Si j'avais voulu voir quelqu'un manger de la salade j'aurais été allé voir des tortues ! » Il voulait donc qu'elle prenne quelque chose de plus chères et surtout de plus appétissant. Hellyxir enchaîna ensuite sur un interrogatoire pour savoir s'il avait quelque chose de grave. Il détourna le regard avant de soupirer, il n'avait pas envie d'en parler, en tout cas pour le moment. Cependant, il connaissait la jolie blonde. Il savait que quoi qu'il dise, même s'il reportait l'échéance, elle ne le lâcherait pas avec cette histoire.

« Tu veux vraiment en parler maintenant Helly ? Je suis malade ce n'est pas un scoop. » Dit-il sur la défensive. Il avait du mal à parler de cette nouvelle maladie qui le rongeait, il avait fait en sorte de ne le dire à personne, y compris ses sœurs bien que Dayanara finirait par le savoir. « Profitons du repas, j'ai pas envie de refaire un remake de nos étoiles contraires. »


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Sam 8 Oct - 11:57


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Hellyxir avait décidé de l’affronter. Elle devait savoir ce qu’il se passait afin de pouvoir comprendre l’attitude qu’il avait eu durant tout ce temps à son égard. Elle allait donc aborder des choses qui fâchent, mais elle avait du mal à rester dans l’ignorance. La jeune femme s’inquiétait de trop pour son petit-ami, et tout ce qu’il lui devait était de la mettre au courant sur son état de santé. Elle n’avait pas eu envie de le faire plus tôt dans la soirée afin de ne pas casser l’ambiance et de les mettre mal à l’aise au milieu de la foule. Mais plus elle remarquait l’attitude de Gaby, plus cette question lui brulait les lèvres. Hellyxir le connaissait assez pour savoir qu’il y avait autre chose que sa maladie qui le tourmentait, car il n’avait jamais pris ses distances de cette façon dans le passé. La perte de leur enfant avait dû l’affecter, mais, il y avait quelque chose de bizarre chez lui. Quelque chose qui n’avait pas l’air de tourner rond et dont elle n’avait jamais remarqué avant.

Elle allait surement se buter à un mur, à une façade, le connaissant. De toute façon, elle ne savait pas comment aborder le sujet sans l’embarrasser. Il fallait tout simplement qu’elle se jette à l’eau, et elle aviserait selon sa réaction qui ne promettait pas de se faire attendre.

Allongée sur l’herbe humide, elle se sentait bien. Elle avait quelques vertiges, mais elle ressentait encore l’effet euphorisant de l’alcool. Le regard perdu dans l’infini des étoiles qui tapissaient le ciel, elle songeait à Gaby, à elle, à eux. Cela la rassurait de penser à leurs deux personnes, comme s’ils ne pouvaient exister l’un sans l’autre. C’était comme ça qu’elle les voyait. Puis en entendant leurs deux ventres gargouiller, la jeune femme eut la bonne idée de proposer un restaurant pour faire passer les effets de l’alcool. Ils se levèrent tous deux, collés l’un à l’autre. Elle rigola à l’allusion de Gaby.

« - J’te verrai bien en hamburger. Genre ça à la place de ta tête. Je pense que je te baverais dessus toute la journée, ajouta-t-elle en plaisantant.

Ils s’arrêtèrent devant un restaurant français. Elle adorait la nourriture de ce pays, alors cela n’allait surement pas la gêner. La seule chose qui pouvait l’embarrasser présentement était le fait que Gaby payait. Il avait déjà peu d’argent, donc le laisser encore payer était impensable. Mais elle le connaissait, et savait pertinemment qu’il était têtu et qu’il n’en démordrait pas. C’était pour cela qu’elle comptait choisir un plat pas très cher. Elle reconnaissait tout de même la galanterie de son geste qui la touchait.

- Si je l’ai vu, d’ailleurs t’avais pas marqué un truc du genre « Helly la chieuse » ? Vu le trop plein d’amour et de romantisme qu’il y a entre nous, j’aurais pris ça pour une demande en mariage ! rigola-t-elle.

Elle adorait le taquiner, bien qu’elle le trouvait adorable. D’ailleurs elle avait juste littéralement fondu lorsqu’il lui avait murmuré « je t’aime » en français. Elle s’était sentit défaillir, son cœur avait loupé un battement. Elle avait juste déposé un baiser sur ses lèvres en guise de réponse. Elle avait du mal à en dire plus tant elle était envahi par un tourbillon d’émotions. Elle l’aimait bien trop aussi.

En arrivant dans le restaurant très chic, elle remarquait qu’autour de leur table, il n’y avait que des personnes d’un certain âge habillé très classe. Elle souriait bêtement lorsqu’elle songeait à leur tenue un peu en décalage avec le thème du restaurant. Ils étaient toujours décalés par rapport aux autres, comme s’ils n’habitaient pas le même univers. Tant que Gaby faisait partit du sien, elle s’en fichait des regards et du mépris des autres. Lorsqu’elle dit à son petit-ami qu’elle allait manger léger, celui-ci lui fit une remarque qu’il l’a fit sourire.

- D'accord, je vais prendre le plat avec du homard là, comme ça t’auras l’impression de sortir avec une morue ! lança-t-elle en rigolant.

Elle avait vu dans un reportage que le homard se faisait souvent dévoré par les poissons, dont la morue. Elle ne pensait pas pouvoir sortir cette information un jour. Elle allait prendre du coup le plat le plus cher, mais elle venait de penser à quelque chose. Ce n’était pas très responsable et très aimable il fallait le dire. Mais de toute façon, il y avait de grande chance que Gaby n’ait pas un sou sur lui ou alors juste de quoi payer un coup à boire.

Le serveur prit la commande et partit en cuisine. La jeune femme avait de suite abordé la question qui fâche. Il s’était braqué, comme elle l’avait prévu. Elle posa sa main sur la sienne et la caressa afin de le calmer.

- Tu me connais tu sais que j’y reviendrai plus tard, l’avertissa-t-elle.

Elle prendrait son mal en patience et reverrait ce sujet plus tard, peut être lorsqu’ils auraient un peu plus d’intimité. Hellyxir avait juste voulu lui faire savoir qu’elle avait remarqué que quelque chose n’allait pas et qu’il ne pouvait pas feindre le contraire. Le serveur arriva avec leurs plats, et la jeune femme émit une grimace en voyant le homard dans son assiette.

- J’ai pris ça mais en vrai je suis pas trop fan, je voulais juste faire ma riche une fois dans ma vie ! D’ailleurs t’as un compte en banque de ministre ou comment ça se passe ? demanda-t-elle mi sérieuse et mi amusée. »

Peut-être bien que le jeune homme avait la même idée en tête que sa bien-aimée ? 

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Ven 28 Oct - 1:06



Give me love


Gaby-Ann se faisait mystérieux envers Hellyxir. Il ne le faisait pas exprès, il supportait mal plein de choses en ce moment et il ne souhaitait pas impliquer sa petite-amie, ni même sa famille. Le jeune homme avait donc décidé d'être distant avec tout le monde, il avait besoin d'encaisser, de réfléchir, penser à la mort et souffrir. Parce que oui, le jeune homme était en train de souffrir le martyr, il prenait sur lui tant bien que mal. Il y avait des moments comme celui-ci où il était bien et peu de temps après tout s'effondrait comme un château de cartes. Gaby-Ann s'amusa avec Hellyxir, pour plaisanter il lui fit par qu'il espérait qu'elle ne le confonde pas avec un hot dog, ce à quoi elle rétorqua qu'elle l'imaginerait plutôt en hamburger. Il se mit à rire et son ventre se mit à gargouiller, il avait faim tout comme elle. Peu de temps après, ils se dirigèrent dans un restaurant. L'intello voulait inviter sa petite amie à manger. Il n'avait pas de sous, mais il ne voyait pas ce problème comme un soucis. Une fois à l'intérieur et en train de choisir les menus, il demanda à Hellyxir de ne pas se contenter d'une simple salade, il avait envie qu'elle se régale tout comme il comptait le faire. Il était donc ravi de voir qu'elle prenait le plat le plus chère.

« Ouais c'était bien celui-là ! Je suis content que tu l'ai remarqué ! Qui sait ? Peut-être qu'en s'en était une. »


Il lui fit un clin d’œil. Se marier avec Hellyxir ? Pourquoi pas ! Il n'avait jamais réfléchit à la question, il trouvait les mariages trop conventionnels, mais pourquoi pas. Il voulait finir sa brève vie aux côtés de la jolie blonde, il ne voyait pas de meilleure petite-amie. Cependant, il ne souhaitait pas faire d'elle une veuve très vite sinon il ne voyait pas l'intérêt d'un mariage, il faudrait qu'Hellyxir puisse refaire sa vie, qu'elle ne déprime pas sur son sort.

« Et un homard pour madame la morue et un ! »
Il rit en voyant son choix de plat. Il était satisfait. « Je crois que je vais prendre pareil que toi ! »

Le serveur vint s'occuper d'eux. Gaby-Ann demanda également une bouteille de vin la plus chère faisant mine qu'il s'y connaissait. Il faut dire qu'ils paraissaient suspects à être habillés différemment que les bons gens présents dans le restaurant. Profitant de l'attente des plats, Hellyxir tenta de connaître le fin fond du problème de Gaby. Le jeune homme essaya de changer de sujet où du moins de ne pas s'attarder sur ses problèmes. Il ne souhaitait pas inquiéter Hellyxir, elle aussi avait son lot de problèmes. Des frissons lui parcourus le corps lorsqu'il sentit sa jolie blonde lui prendre la main et la lui caresser.

« Je sais, mais c'est une perte de temps. »

Se contenta-t-il de dire pour sa défense. Il savait qu'Hellyxir allait tout faire pour connaître son problème et Gaby ferait en sorte de ne rien dire bien qu'il se doutait qu'elle finirait tôt ou tard par savoir. Les plats arrivèrent ensuite. Gaby-Ann mourrait de faim et peu importe ce qu'il avait dans son assiette. On leur servit également le vin qu'il avait demandé quelques minutes plus tard. Il rit à sa remarque :

« Tu as raison ça ne fait pas de mal ! C'est une première pour moi aussi. » Il sourit amusé avant de prendre son verre de vin : « Qui t'as parlé de payer ? » Il rit avant de goûter le vin et de faire semblant de s'y connaître : « Hum ce vin est délicieux ! » Il pouffa de rire avant de reprendre son sérieux et la regardait dans les yeux : « J'espère que tu ne m'en veux pas pour le restaurant, fin je veux dire les sous. » Il sourit : « J'sais que tu aimes avoir une vie rock'n'roll alors. » Il sourit une seconde fois et il commença à manger son homard tout en le savourant.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Ven 28 Oct - 16:13


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Lorsque Gaby répondit à la tirade d’Hellyxir, celle-ci se rappela alors que c’était ce qui avait fait chavirer son cœur. Il était toujours pleins de surprises, même lorsque la situation ne s’y prêtait pas. Elle n’avait jamais songé au mariage, après tout, cela ne faisait pas très longtemps qu’ils étaient ensemble, mais sa réaction avait animé en elle un mélange d’excitation et d’appréhension. Elle ne savait pas si elle était prête pour ce genre d’engagement, mais elle avait sauté beaucoup de pas à ses côtés, certains dont elle n’aurait jamais songé à le faire un jour. Elle était accro à leur relation qui la faisait renaître à chaque fois qu’elle pouvait être avec lui. La jeune femme se découvrait avec lui et malgré l’instabilité de sa relation, c’était le seul repère qu’elle avait en sa possession. Elle se prenait à rougir et avoir un peu chaud suite à ses dires, et désirait du coup changer la tournure de cette conversation afin d’estomper cette timidité qu’elle préférait dissimuler intelligemment.

« - Je préfère te prévenir tout de suite, j’ai des goûts de luxe, donc actuellement t’es mal barré, plaisanta-t-elle en lui tirant la langue.

Elle était loin d’être superficielle et matérialiste. Elle avait même un penchant pour la simplicité, tant que cela restait sincère, elle s’en fichait d’avoir une bague à cinq milles dollars. Connaissant Gaby, la jeune femme savait que s’il venait un jour à la demander en mariage, cela serait spontané, et c’était tout ce qu’elle aimait chez lui et dans leur relation. Puis cette remarque lui faisait plaisir, parce que cela laissait prétendre que Gaby voyait un avenir avec elle, et c’était tout ce qu’elle voulait entendre ce soir.

- Soyons des morues ensemble ! Mais des morues sexy tout de même, faut pas abuser, rigola-t-elle. En plus ça tombe bien que tu prennes ça, c’est super riche en GABA, c’est un neurotransmetteur dans le cerveau qui facilite la détente et qui est impliqué dans la vision, vu que t’es un peu aveugle ce soir, c’est pas plus mal ! lança-t-elle entre le sérieux et l’ironie.

D’ailleurs, cet état de fait l’inquiétait mais Gaby s’était de suite renfrogné en abordant ce sujet. Elle comptait de toute façon l’inviter ce soir chez elle, pour terminer la soirée en beauté et qui sait peut-être qu’elle aurait plus de chance de lui tirer les vers du nez. Il répondit donc que c’était une perte de temps mais la jeune femme n’allait pas abandonner même si elle allait donner cette impression afin qu’il se détende. Au même moment le serveur apporta leur commande. La jeune femme avoua qu’elle n’était pas forcément super fan du homard, mais qu’elle avait juste choisis l’occasion d’en consommer. Ce n’était pas tous les jours qu’elle pouvait en manger. Il insinua quelques secondes plus tard qu’il ne comptait pas payer. Hellyxir lui offrit un sourire complice, puis il se mit à boire le vin en pouffant de rire tant il avait peu de crédibilité dans la dégustation. La jeune femme rigola avec lui, elle était loin d’être calée à ce sujet aussi.

- On pourrait me servir du vin dégueulasse que j’en aurais même pas conscience ! T’imagines, si ça se trouve on nous a servi un vin merdique, ils doivent bien se foutre de nous en cuisine ! rigola-t-elle.

Elle lui piqua son verre de sa main en souriant.

- Force pas trop dessus je te rappelle que tu comatais il y a 5 minutes ! Puis ça en fait plus pour moi du coup, le nargua-t-elle.

Elle but les deux verres cul sec puis s’attela à découper son homard lorsque Gaby s’excusa pour l’argent et ajouta que de toute façon elle aimait bien ce genre de plan.

- Mmh c’est pas faux. J’ai quand même de la chance de pas bosser dans la police, tu m’aurais trop mené la vie dure avec tes conneries ! Quoique… j’aurais pu te faire du chantage. J’ai raté ma vocation ! plaisanta-t-elle.

Elle prit un bouchée de son repas, et ajouta :

- Tant qu’à faire, on se prendra le dessert le plus cher et du champagne, histoire de repartir avec la bouteille ! »

D'ailleurs, elle ne se fit pas attendre pour commander le champagne au près du serveur.


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Ven 28 Oct - 23:26



Give me love


Gaby-Ann avait accepté la perche tendue par Hellyxir lorsqu'elle avait parlé de mariage. Il n'avait pas été contre et y avait joué dessus. Se marier était de la folie, cela ne faisait pas des années qu'ils étaient en couple, mais ils avaient tellement vécus de choses à eux deux, leur amour était plus fort que tout il en était persuadé. Un mariage était de la folie également dans la mesure où ils n'avaient aucun moyen de se payer le mariage de rêve, puis Gaby ne se voyait pas faire ça dans une église et encore moins à la mairie, bon peut-être la mairie pour officialiser devant la loi. Il ne souhaitait pas non plus lui infliger un deuil prématuré s'il venait à mourir demain. En tout cas, Gaby-Ann allait réfléchir sur cette notion de mariage et il se jetterait peut-être à l'eau. Il était stressé à cette idée, car il ne l'avait jamais fait auparavant et n'avait jamais envisagé se marier de toute sa vie. Ses sœurs risquaient d'être choqués et de ne pas forcément accepter, car qui dit mariage dit responsabilité, mais peu importe après tout rien n'était fait encore.

« Tu veux un mariage en mode grande réception, dj de ouf, une belle et coûteuse robe blanche, un beau gâteaux et sans oublier la bague à 10 000 caras ? Je ne te savais pas aussi luxurieuse et salement romantique! »

Karev lui tira la langue à son tour. Il savait qu'Hellyxir n'était pas du tout comme ça, en revanche, il se pouvait qu'elle soit du genre romantique et qu'elle pouvait envisageait ce genre de rêve de petite fille. Il n'en avait jamais parlé avec elle, c'était décidément une première tout comme ce restaurant. L'ambiance était une fois de plus bonne enfant. Gaby-Ann retrouvait le sourire et arrivait à se changer les idées, oubliant presque qu'il avait été aveuglé pendant quelques minutes, enfin jusqu'à ce qu'Helly le lui rappelle, mais il évita d'expliquer le comment du pourquoi. Il savait que cette situation était bizarre, que ça ne paraissait pas normal pour la jeune femme car il n'avait jamais eu ce symptôme autrefois.

« Ouais des morues sexy ! Bordel je nous imagine trop comme ces faux poissons que l'on accroche à un mur et qui chante, tu nous imagines tous les deux dans une assiette à chantonner et gigoter notre queue ? » Il pouffa de rire tout en savourant son homard : « Tu joues ma nutritionniste ce soir ? On est pas au travail. » Il lui tira la langue, il souhaitait se défendre et pas se justifier de ce qu'il lui était arrivé. Gaby-Ann ne souhaitait pas en démordre, mais il savait qu'Hellyxir ne lâcherait pas l'affaire jusqu'au bout.

« C'est vrai ça ! On le verra sur l'addition si c'est du pipi de chat ! »
Il rit avant de grogner lorsque sa jolie blonde lui vola des mains son verre. Décidément, cette dernier voulait jouer les mamans poules jusqu'au bout. Il la regarda boire son verre tout en étant blasé : « Ouais mais maintenant que j'ai le ventre remplit je peux tenir l'alcool ! Allez rend ! » Il grogna mais trop tard, elle avait déjà tout engloutie. Il fit mine de bouder, mais cela ne dura pas bien longtemps. En tout cas, il trouvait à la fois touchant et flippant qu'elle soit au petit soin pour lui quitte à le fliquer pour être sure que sa santé aille bien jusqu'à la fin de la soirée. Gaby continua de manger, il finit par avouer qu'il n'avait pas d'argent pour payer le repas, bien évidemment, il se doutait qu'elle le savait déjà, mais l'idée ne semblait pas la faire fuir, bien au contraire, sur ça Hellyxir était toujours la première aux rendez-vous pour les conneries. Il pouffa de rire en l'imaginant en flic :

« Avoue que tu aurais kiffé me passer les menottes ! » Il sourit en coin : « D'ailleurs un jour je compte sur toi pour te déguiser en flic sexy, je pense que ce jour-là je serai très coopérant. » Il rit avant de se pencher pou l'embrasser follement.

« ça va de soit ! Le meilleur pour la fin ! Par contre si on prend une bouteille de champagne, j'exige à en boire également ! » Grommela-t-il avant de rire et d'observer autour d'eux pour trouver déjà une petite idée de comment ils allaient sortir sans trop se faire remarquer. Puis soudain, il lui vint une idée : « Dis Helly t'aurais pas le nom d'un chirurgien que tu connaîtrais de l'hôpital et que tu ne kiffes pas ? On pourrait mettre la note sur son compte. » C'était machiavélique, mais tellement marrant à faire.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR Sam 29 Oct - 13:59


GABY-ANN ♠ HELLYXIR

« I taste de devil's tears, drink from his soul, but I'll never give up you. »


Hellyxir n’avait jamais songé au mariage qu’elle désirait, mais si elle savait une chose c’est qu’elle ne voulait pas le genre de mariage traditionnel un peu kitch qui faisait tant rêver la plupart des filles.

« - Non pas la robe blanche ! Le blanc c’est la couleur de la chasteté et de la pureté, on peut dire qu’à ce niveau-là je serais genre l’antéchrist du mariage tu vois, plaisanta-t-elle. Je me vois bien avec une robe noire ou un truc du genre, on ira le faire dans une cave habitée par une secte satanique, ajouta-t-elle en rigolant. On fera ce que tu veux par contre il y a deux points non négociables : la musique, parce que c’est sacré, et je veux pas me taper de la musique de merde pour mon mariage et les invités parce que j’ai pas envie de me forcer à inviter des gens que j’aime pas, ce qui du coup, nous renvoi à dire : on fera notre mariage à deux, rigola-t-elle.

Aux vues de la super bonne ambiance de cette soirée, elle avait l’impression qu’ils ne s’étaient jamais quittés et qu’il n’y avait jamais eu cette cassure entre eux. Elle rigola de plus belle à sa remarque. Ils avaient le don de pouvoir rire de tout et sur tout.

- Attends mais ouais ! Des morues accrochées sur un mur en petite tenue pour le côté sexy ! En vrai on serait devenu riches, les pourboires tomberaient à flot, enfin pour moi parce que toi tu sais pas chanter ! lança-t-elle en lui tirant une nouvelle fois la langue.

Puis elle lui avait fait remarqué une qualité nutrititionnelle du homard, et il avait répondu qu’elle n’était pas au travail, elle souria, amusée et ajouta :

- Déformation professionnelle, excuse-moi de faire mon intelligente, j’me suis dit qu’il fallait que je te surprenne un peu !

Elle ria à la remarque de Gaby sur l’addition en hochant la tête. Il était vrai qu’Hellyxir se fichait de l’alcool en soit, du temps que cette substance pouvait lui faire passer une bonne soirée, chose qui était faite, même si, elle savait qu’elle pouvait passer un bon moment avec son petit-ami sans cela. Elle se décida à réquisitionner son verre de vin aux vues de son état un peu préoccupant. Le jeune homme fit la moue, mais la jeune femme ne se laissa pas attendrir et avala les deux verres sans hésitation. C’était une manière comique de prendre soin de lui, même s’il rechignait toujours là-dessus. Hellyxir se mit à imaginer la possibilité de leur relation si elle avait été dans la police. Cela la faisait rire, parce qu’ils auraient eu une vie improbable.

- J’aurais kiffé en effet ! Le jour où j’ai des menottes, t’as plutôt intérêt d’être gentil avec moi, je serais capable de te laisser accrocher au lit ! Mais là ce serait salement romantique, parce que comme ça je te garde pour moi, répondit-elle en l’embrassant à son tour.

Puis, Gaby avança le fait que s’ils prenaient une bouteille de champagne en plus, il aurait le droit d’en boire.

- Ok, mais tu en bois modérément parce que c’est toi SAM ce soir, parce que je suis pas sure de savoir encore où j’habite, plaisanta-t-elle.

Elle mangea son plat en le savourant, même si c’était compliqué de manger tant elle était distraite par les remarques de son amant qui la faisait rire, jusqu’à ce que ce dernier lui demande si elle connaissait le nom d’un chirurgien qu’elle n’appréciait pas pour lui mettre la note à ses frais. Hellyxir prit un air faussement choqué en rigolant.

- Mmmh tu veux lequel ? Il y en a trop, avoua-t-elle en riant. Après ton idée est pas mal mais ils vont nous demander une carte bleue, non ?

Elle réfléchit quelques minutes, et se rappela de quelque chose.

- Mais j’en connais un qui vient régulièrement ici, j’arrêtais pas de l’entendre se vanter de manger tous les jours ici du genre « j’ai de la thune vous voyez ». Je peux me faire passer pour sa sœur, ça pourrait marcher il est blond.

Lorsque le serveur revint avec la bouteille de champagne, elle se mit dans la peau de son nouveau personnage un peu snob, comme ce chirurgien.

- Excusez-moi, j’ai été sotte, j’ai omis de prendre mon portefeuille ce soir et mon ami aussi. Il est vrai que je suis la sœur de Mr Parker qui m’a beaucoup vanté les mérites de ce restaurant, pourriez-vous mettre le tout sur son compte ?

Le serveur hésita et se rendit en cuisine pour voir ce qu’il pouvait faire. Il revint deux minutes plus tard suivis de trois hommes, et pointa les deux tourtereaux du doigt.

- Je crois qu’il faut qu’on se barre ! lança Hellyxir en embarquant la bouteille de champagne. »



© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Give me love » GABY ♠ HELLYXIR

Revenir en haut Aller en bas

« Give me love » GABY ♠ HELLYXIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ✩ give me love like her
» Give me love (or maybe not) - Ran'
» Give me Love [Davy & Calypso]
» Give me Love - Pv. Loukas.
» Absolarion Love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our deepest fear :: VIDEO GAMES :: 
Goodbye my lover
 :: 
Version Seattle
 :: 
Les rps
-