FERMETURE DU FORUM : http://ourdeepestfear.forumactif.org/t1309-fermeture-du-forum#18895

Partagez|

(floyd) maybe we're perfect strangers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: (floyd) maybe we're perfect strangers. Mar 27 Sep - 20:26

life is full of surprises
FLOYD - SVEA

maybe we're perfect strangers, maybe it's not forever. ✻✻✻ La musique résonne dans mes oreilles tandis que je fais mon premier footing dans les rues de Seattle. Certaines me semblent familières alors que d’autres me sont totalement inconnues. Je me rends compte que mes quelques passages dans cette ville du nord des Etats-Unis ne suffisent pas. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur Seattle et même si l’aspect touristique n’est pas ce qui m’a amené ici en premier lieu, autant joindre l’utile à l’agréable. Je suis certaine que cette grande ville regorge de surprises. Toute ma vie, je n’ai connu qu’une seule ville, Reno. Bien que j’apprécie l’endroit où je suis née, j’ai également envie de découvrir le monde. Dans cette quête, les Etats-Unis risquent de m’occuper un bon moment. Mon périple commence par Seattle.
Après trois-quarts d’heure de course, la fatigue devenant trop grande pour être vaincue, je termine ma course. Cependant, je ne me presse pas pour rentrer. Seattle est connue pour être une ville pluvieuse or pour le moment, il y règne une douce température de quoi me faire traîner sur le chemin du retour. Finalement après vingt minutes de marche, j’arrive devant l’endroit où je crèche depuis quelques jours, depuis mon arrivée à Seattle c’est-à-dire chez ma cousine, Alyssa. Je décide de terminer cette séance de sport en montant les escaliers plutôt qu’en prenant l’ascenseur. Lorsque j’atteins le bon palier, je trouve un homme devant la porte. De dos, il ne me dit rien, ce n’est pas étonnant étant donné que je ne connais quasiment personne ici. Remarquant sûrement une présence à quelques pas de lui, il se retourne et c’est la surprise. « Floyd. » Non, je n’ai pas oublié son prénom. Il faut dire que ce n’est pas réellement mon genre de flirter avec un parfait inconnu dans un bar allant même jusqu’à l’embrasser. Par contre, les quelques hommes qui ont eu cette occasion me restent toujours en mémoire.
Je peux lire l’étonnement sur son visage également. Il ne devait certainement pas s’attendre à me voir ici. A notre rencontre, je l’avais informé vivre à Reno dans le Nevada. C’était encore le cas il y a quelques jours. Je finis par enlever mes écouteurs. Je reste un instant silencieuse puis finalement, je me reprends. « Qu’est-ce… qu’est-ce que tu fais là ? » La question est idiote. Sa meilleure amie vit ici. « J’suis bête. » J’affiche un sourire pour accompagner ma remarque. « T’es là pour Alyssa. » Je termine là-dessus pour lui montrer que j’ai la réponse à ma propre question. Ceci dit, la surprise est toujours autant présente.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fighters
+ âge : vingt-six ans.
+ messages : 825
+ arrivée le : 11/03/2016

MessageSujet: Re: (floyd) maybe we're perfect strangers. Lun 3 Oct - 17:52


maybe we're perfect strangers.
svea & floyd

Cela faisait maintenant quelques semaines que ce patient issu de psychiatrie avait fait un massacre au sein de l'hôpital, blessant et tuant certains membres du personnel. J'avais moi aussi fait partie des blessés. Je dois dire que j'avais eu beaucoup de chance que Juliett me trouve, dans d'autres circonstances je pense qu'il aurait été trop tard. Après avoir été monté au bloc en urgence, j'étais resté un moment en observation. Comme si cela n'était pas suffisant j'étais actuellement toujours en convalescence. Sorti depuis quelques jours, j'étais resté dans mon appartement. Mais en ayant marre de tourner un peu en rond et surtout rester chez moi à ne rien faire je me décidais d'aller rendre une petite visite à ma meilleure amie. Elle était venue me voir plusieurs fois à l'hôpital et je sais que cette situation l'avait pas mal inquiété. Et elle n'avait pas besoin de ça en ce moment, je voulais donc la rassurer, lui montrer que si je ne pouvais toujours pas retourner à l'hôpital pour l'instant j'allais bien. Et puis je dois dire que je n'avais pas grand à chose faire en plus de ça.

Finalement c'est donc une fois ma voiture garée au pied de son immeuble, je gagnais l'intérieur. Devant limité les efforts, je me résignais a monter dans l'ascenseur. Une fois sur le palier de ma meilleure amie. Je ne mis pas très longtemps avant de sonner. Attendant ensuite qu'elle vienne ouvrir. Au bout de quelques minutes, je me sentais un peu bête je n'avais même pas pris la peine de l'appeler afin de vérifier qu'elle serait bien chez elle. Quelques secondes s'étaient de nouveau écoulés, pour que finalement j'entende des bruits de pas derrière moi. Pensant automatiquement à ma meilleure amie je n'avais pas très longtemps avant de me retourner. « Floyd. » Je ne pus cacher ma surprise en découvrant la jeune femme présente devant moi. Svea.

La jeune femme semblait d'ailleurs tout aussi surprise que moi. Notre rencontre n'avait pas été anodine. Nous avions tous les deux flirter dans un bar dans la ville, finissant par échanger un baiser. Jusqu'à Alyssa ne pointe le bout de son nez, me présentant de cette façon sa cousine. La surprise était sûrement du au fait que la jeune fille était supposée vivre à Reno, et Alyssa ne m'avais pas dit qu'elle avait prévu de venir passer quelques jours en ville. D'ailleurs toujours un peu sous le 'choc' je m'étais rendu que je n'avais toujours rien dis. « Qu’est-ce… qu’est-ce que tu fais là ? » Je m'apprêtais alors à lui répondre, mais très rapidement la jeune femme avait repris la parole. « T’es là pour Alyssa. » répondant ainsi elle-même à sa question. « Oui mais je crois qu'elle est pas là. » dis-je alors doucement, finissant enfin par laisser un son sortir. « Je savais pas que tu étais là.. Enfin Alyssa m'a pas prévenu que tu es venues passer quelques jours. » repris-je alors ensuite. Dans un sens c'était sans doute logique, Alyssa était enceinte jusqu'aux yeux, et il ne lui restait plus beaucoup de temps avant d'accoucher, et avec son divorce récent c'était normal que ses proches viennent la voir.
Made by Neon Demon

_________________

the world was on fire and no one could save me but you, it's strange what desire will make foolish people do. i never dreamed that i'd meet somebody like you. i never dreamed that i'd lose somebody like you. no, i don't want to fall in love, this world is only gonna break your heart. no, i don't want to fall in love. ✰ wicked game, chris isaak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: (floyd) maybe we're perfect strangers. Lun 10 Oct - 15:18

life is full of surprises
FLOYD - SVEA

maybe we're perfect strangers, maybe it's not forever. ✻✻✻ Me retrouver face de Floyd, c’est une sacrée surprise ! Evidemment, le fait qu’il soit le meilleur ami d’Alyssa explique sa présence devant l’appartement de cette dernière. Après tout, habiter chez ma cousine augmentait les chances de tomber sur le trentenaire. Cependant, je n’y ai pas pensé. Arrivée en ville il y a seulement quelques jours, le fait que je puisse croiser Floyd en squattant chez Alyssa ne m’avait pas traversé l’esprit. Maintenant que je me retrouve confrontée à la situation, cela me semble plus qu’évident.
Je dois avouer que je trouve l’homme tout aussi charmant qu’à notre première rencontre. D’ailleurs, je note aucun changement physique. Ses cheveux sont peut-être un peu plus longs mais rien de bien méchant. Par contre, je remarque une certaine pâleur que je ne lui connaissais pas. Sûrement la fatigue. Le métier de chirurgien est tout sauf évident et pourtant, c’est bien la voie que j’ai décidé de suivre. Soudain, je réalise qu’en plus de croiser Floyd sur le palier de ma cousine, je vais également le voir très souvent au boulot. Cependant, il est bien trop tôt pour juger si il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise chose.
Finalement, le docteur me sort de mes pensées en prenant la parole. « Oui mais je crois qu'elle est pas là. » Je ne fais que hocher la tête, tout simplement parce que je savais d’avance que Alyssa ne serait pas à l’appartement ce matin. Je m’apprête d’ailleurs à le faire savoir à Floyd mais celui-ci, plus rapide, reprend la parole. « Je savais pas que tu étais là.. Enfin Alyssa m'a pas prévenu que tu es venues passer quelques jours. » De toute évidence, la belle brunette a aussi omis de prévenir son meilleur ami que cette fois-ci, il ne s’agirait pas que d’un séjour de courte durée. « Alyssa voulait faire quelques emplettes pour le bébé mais elle ne devrait plus tarder. Il est bientôt l’heure du déjeuner et cette femme enceinte ne louperait pour aucune raison le reste de lasagnes qu’il y a dans le frigo ! » S’en suit un léger rire de ma part. Je m’avance vers la porte, la déverrouille avant de l’ouvrir. « Tu veux l’attendre à l’intérieur ? » Je me retourne vers Floyd tout en posant cette question. Dans un sens, j’espérai qu’il dirait oui. Nous n’avions jamais vraiment eu l’occasion de discuter depuis cette fameuse soirée dans ce bar et maintenant que nous allions vivre dans la même ville et être collègues, ça serait peut-être une bonne idée bien que le chirurgien ignore encore ces précieuses informations.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fighters
+ âge : vingt-six ans.
+ messages : 825
+ arrivée le : 11/03/2016

MessageSujet: Re: (floyd) maybe we're perfect strangers. Ven 14 Oct - 13:56


maybe we're perfect strangers.
svea & floyd

Je dois dire que je ne m'étais pas attendu a tomber sur Svea en me rendant chez ma meilleure amie. Certes toutes les deux étaient cousines, mais Svea était supposée vivre à Reno, venant de temps en temps à Seattle. Ce n'était pas pour autant que nous nous étions vu souvent. A vrai dire nous n'étions vu qu'une seule fois. Et pourtant je me souvenais très bien d'elle. Probablement sous le coup de la surprise, j'avais finis par réaliser que je n'avais toujours pas dis un mot. Finalement Svea ne tarda pas a confirmer ma pensée, Alyssa n'était pas là.

Finalement je n'avais pas tardé a reprendre la parole une nouvelle fois. Ajoutant par conséquent que ma meilleure amie ne n'avait pas mis au courant sur la futur venue de sa cousine pour quelques jours. « Alyssa voulait faire quelques emplettes pour le bébé mais elle ne devrait plus tarder. Il est bientôt l’heure du déjeuner et cette femme enceinte ne louperait pour aucune raison le reste de lasagnes qu’il y a dans le frigo ! » Je  ne pus m'empêcher de rire légèrement en entendant dire que Alyssa ne manquerait pas une occasion de manger. C'était tout elle ça, et j'étais sûr qu'elle se servait de sa grossesse comme excuse. « C'est tout Alyssa ça. » dis-je alors amusé. Finalement, Svea s'était avancée jusqu'à la porte d'entrée, afin de l'ouvrir. Je m'apprêtais de ce fait à laisser la jeune femme, et repartir quand Svea reprit la parole. « Tu veux l’attendre à l’intérieur ? » Je reportais alors mon attention sur elle. « Pourquoi pas. » dis-je alors doucement avant de suivre Svea à l'intérieur de l'appartement. « Alors dis-moi, tu restes avec Alyssa jusqu'à la naissance du bébé? » finis-je alors par la questionner une fois à l'intérieur, curieux de savoir combien de temps la demoiselle allait rester en ville.
Made by Neon Demon

_________________

the world was on fire and no one could save me but you, it's strange what desire will make foolish people do. i never dreamed that i'd meet somebody like you. i never dreamed that i'd lose somebody like you. no, i don't want to fall in love, this world is only gonna break your heart. no, i don't want to fall in love. ✰ wicked game, chris isaak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: (floyd) maybe we're perfect strangers. Sam 22 Oct - 18:43

life is full of surprises
FLOYD - SVEA

maybe we're perfect strangers, maybe it's not forever. ✻✻✻ Tomber sur Floyd totalement par hasard devant la porte de l’appartement d’Alyssa où j’ai élu domicile pendant un temps est une surprise. Cependant, pour le moment, je suis incapable de dire s’il s’agit d’une bonne ou d’une mauvaise surprise. Certes, notre première et unique rencontre s’était plutôt bien déroulée. Je ne sais pas pour lui mais personnellement, je n’ai pas l’habitude d’embrasser tous les inconnus que je croise dans un bar, aussi charmants soient-ils. Malheureusement, ce bon moment que nous passions avait pris une drôle de tournure lorsque Alyssa m’avait finalement rejoins et ainsi, annoncé que le beau garçon avec qui je flirtais n’était autre que son meilleur ami. De toute évidence, si je trouve Floyd devant son appartement, c’est que cela doit toujours être le cas aujourd’hui. Du coup, c’est plutôt cocasse comme situation. Cependant, cela ne m’empêche pas de faire la conversation et même de lancer une petite remarque sur l’alimentation de notre proche en commun. Alyssa a toujours été gourmande et depuis qu’elle est enceinte, cela ne s’est pas atténué. De toute évidence, Floyd doit être du même avis puisque je l’entends rire à ma plaisanterie et même confirmer mes propos. « C'est tout Alyssa ça. » J’ai oublié qu’il a le sens de l’humour. Comme beaucoup de femmes, je suis réceptive à cette qualité.
Plutôt du genre polie et sachant que Alyssa ne tarderait pas à rentrer, je propose à Floyd de rentrer l’attendre à l’intérieur. Cela serait tout de même plus confortable que d’attendre sur le palier et de plus, si il est là, je suppose qu’il a du temps devant lui. Même si après réflexion, il pouvait s’agir que d’une courte visite en passant. Finalement, il accepte. « Pourquoi pas. » Je ferme la porte derrière lui, mettant un tour de clefs comme à mon habitude. Je n’ose enlever mes baskets puisqu’après un footing, l’odeur ne doit pas y être bien bonne. Je ne voudrais pas faire fuir le chirurgien. D’ailleurs, ce dernier reprend la parole. « Alors dis-moi, tu restes avec Alyssa jusqu'à la naissance du bébé? » Je regarde Floyd, un simple sourire sur le visage en remarquant sa curiosité. « Oui et même après. Je m’installe à Seattle. » Je ne donne pas plus de détails pour le moment. « Est-ce que tu veux quelque chose à boire ? » Ma mère ne m’a pas appris grand-chose et l’art de bien recevoir les autres n’en fait pas partie. Heureusement, je suis plutôt du genre autodidacte. Je me dirige vers la cuisine, suivie de Floyd.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (floyd) maybe we're perfect strangers.

Revenir en haut Aller en bas

(floyd) maybe we're perfect strangers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» We must remain perfect strangers » Paradoxal Obsession
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our deepest fear :: VIDEO GAMES :: 
Goodbye my lover
 :: 
Version Seattle
 :: 
Les rps
-