FERMETURE DU FORUM : http://ourdeepestfear.forumactif.org/t1309-fermeture-du-forum#18895

Partagez|

"You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: "You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair) Jeu 6 Oct - 23:23

"I wasn't expecting you" × ft. Alistair & Eleonor
Même si Eleonor avait commencé son internat depuis peu, la jeune femme commençait déjà à cerner les domaines qui l'intéressaient. La neurologie et la traumatologie étaient, jusque là, les filières qui l'excitaient le plus. Celles qui avaient su attirer son attention. Mais, manque de chances, elle avait été affectée au service pédiatrique.

La brune s'y était rendue en traînant les pieds. Elle n'aimait pas vraiment les enfants. Elle les trouvait souvent plus agaçants que mignons et certains des gosses du service étaient tout simplement insupportables. « Être malade t'autorise pas à être chiant », songea-t-elle en sortant d'une chambre. Le petit patient, âgé de huit ans, avait utilisé son moniteur d'urgence pour l'appeler et elle, comme une bleue, s'était précipitée dans la chambre. Or, ce n'était qu'une blague de l'enfant et ce n'était pas vraiment le genre d'humour que Leo appréciait. Il lui avait fait perdre son temps et surtout, il avait joué avec ses nerfs. Dans tous les cas, ce n'était pas très malin. Et surtout, cela n'aidait pas Eleonor à apprécier le service pédiatrique. Néanmoins, elle allait devoir rester là durant deux semaines et s'armer de patience pour survivre dans le royaume des humains miniatures. Ce fut donc en essayant de garder son calme et d'afficher un sourire de convenance lorsqu'elle fit le tour de ses visites. Les post-op et les pré-op étaient nombreuses cette après-midi là mais Lenny était une interne efficace. Elle n'aimait pas les enfants, mais cela ne l'empêchait pas d'effectuer son travail avec sérieux.

Deux heures plus tard, alors que l'après-midi touchait à sa fin, la jeune femme tendit son dernier dossier à l'infirmière. Son titulaire n'avait pas fait appel à elle entre temps, et elle avait fini le travail demandé. Elle était donc libre tant qu'elle ne le biperait pas. Elle ne comptait pas rester sans rien faire, bien entendu. Mais boire un café et profiter d'une dizaine de minutes de répit ne lui feraient pas de mal. Après s'être détaché les cheveux, Eleonor s'éloigna le long du couloir jusqu'à la salle de repos, où elle se prépara une tasse de café. Remplissant une tasse en carton, elle la surmonta d'une opercule en plastique pour garder la chaleur avant de sortir et de ré-effectuer le chemin inverse. En préparant sa boisson, elle s'était souvenue qu'elle avait oublié, bêtement, d'indiquer l'heure à laquelle elle avait effectué sa dernière visite. Elle venait donc de rebrousser chemin mais ralentit la cadence en apercevant une silhouette qui lui semblait familière. Un grand blond musclé... Qui ressemblait étrangement à Alistair, l'une de ses dernières conquêtes. Penchant la tête sur le côté, Leo s'approcha et constata qu'elle avait vu juste. Mais la question était : que faisait-il là ? Café en main et sourire aux lèvres, la jeune femme franchit finalement la distance qui les séparait.

« Je savais que vous bossiez dans un hôpital mais vous ne m'aviez pas dit que c'était celui-ci, Docteur Turner », lança-t-elle en utilisant volontairement le vouvoiement malgré leur récente rencontre.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: "You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair) Lun 10 Oct - 22:22

Retrouvailles › Eleonor&Alistair

Ma nuit avait été très courte, comme la plupart de mes nuits. Quand tu était médecin, tu n'avais pas beaucoup le temps pour dormir. Mais heureusement mon travail me plaisait, j'étais même un passionné. J'avais tendance à passer beaucoup trop de temps au travail, laissant ma vie privé de côté. Bien entendu je savais prendre du bon temps, comme cette nuit. Quand mon réveil sonna, je me réveilla tout de suite, une femme était allongé à côté de moi, elle se réveilla elle aussi, elle regarda son portable et me dit " Il est 4 heure du matin "

Je sais bien, je dois partir pour le travail...

Je venais de m’asseoir sur le lit et chercha mes vêtements par terre. Je n'étais pas chez moi, mais chez la demoiselle, dont j'ignorais le prénom. La femme à côté de moi, s'assise et se frotta les yeux et me demanda " tu fais quoi dans la vie? ". Hors de lui dire ce que je faisais, nous avions pris du bon temps, mais je ne comptais pas du tout la revoir.

Je vais te laisser...

Une fois habiller je sortie de son appartemen. N'allez pas croire que j'étais un salaud, nous avions convenu de ne pas aller plus loin qu'une simple nuit, donc pas la peine d'en savoir plus l'un sur l'autre. Je me rendis à l'hôpital, travailla une bonne partie de la journée, puis vers 14 heures je me rendis dans la salle de repos, afin de dormir un peu, afin d'être opérationnelle pour ma garde de nuit. Il était pas loin de 17 heure, quand j'ouvris les yeux, j'avais bien dormi et la fatigue c'était envoler. Alors que je prenais un café, je vis une femme, que je connaissais. Nous avions passer une nuit ensemble, rien de plus, le lendemain matin, après un café, elle avait quitter mon appartement.  

Je peux vous assurer que la surprise est partager...
   
Je lui fis un sourire. C'était elle ma nouvelle interne, pas de change, je n'avais pas du tout envie de l'avoir sous mes ordres, surtout après la nuit que nous avions passer.

Donc...vous êtes au services pédiatrique pour combien de temps?


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: "You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair) Mer 12 Oct - 21:38

"I wasn't expecting you" × ft. Alistair & Eleonor
En voyant Alistair lui sourire et ne pas feindre de ne pas la connaître, Eleonor esquissa un sourire en coin. Elle était contente de voir qu'il semblait assumer ce qui avait pu se passer entre eux. Elle l'aurait sans doute mal pris s'il avait joué la carte du « Mais qui es-tu, je ne te connais pas ». Mais ce n'était pas le cas.

« La surprise est agréable », commenta-elle en s'adossant au comptoir.

Le visage tourné vers son interlocuteur, elle ne se gêna pas pour le regarder de bas en haut. Elle connaissait le corps qu'elle regardait, mais cela n'ôtait en aucun cas son charme et la vue était des plus agréables, il fallait l'avouer. Néanmoins, elle cessa d'observer la courbe de ses fesses pour poser de nouveau les yeux sur son visage.

« Je suis là pour deux semaines », répondit-elle à sa question.

Quelques minutes auparavant, elle déplorait le fait de se retrouver au service pédiatrique durant quinze jours. Désormais, c'était une toute autre histoire. S'occuper des enfants n'était pas quelque chose qu'elle appréciait, mais jouer et provoquer étaient deux de ses activités préférées. Et avec Alistair dans les parages, la jeune femme savait qu'elle pourrait jouer. Durant la soirée qu'ils avaient passé ensemble, elle avait remarqué qu'il possédait un côté joueur semblable au sien. Il était un adversaire de taille et l'idée enchantait Eleonor. Elle ne risquait plus de s'ennuyer, maintenant qu'il était là. Elle espérait simplement qu'il serait réceptif.

« J'espère que vous êtes prêt à me voir tous les jours, Dr. Turner. »

Utiliser le vouvoiement était un jeu, pour elle. Un premier jeu, qui introduisait parfaitement la façon dont elle comptait agir au cours des prochains jours. Même si elle essayait d'agir avec lui comme avec tous les autres, elle n'y parviendrait pas. Chassez le naturel, il revient au galop. Elle était une joueuse - une sacrée joueuse même -, et ce fut avec un sourire faussement innocent planté sur les lèvres qu'elle regarda son titulaire.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: "You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair) Dim 16 Oct - 21:58

Retrouvailles › Eleonor&Alistair

Je n'étais pas le genre d'homme à culpabilisé au faite de tromper ma femme, je le faisais sans même me prendre la tête. Bien entendu je n'en parlais pas du tout aux femmes avec qui je couchais, elles n'avaient pas besoin de le savoir. Bref, je venais de me retrouver face à une des femmes avec qui j'avais passer une nuit et hors de question que je fasse comme si je ne la connaissais pas, j'assumais ce que nous avions fait. C'était plutôt une agréable surprise, nous nous étions vouvoyer, aller savoir pourquoi.

Le soir de notre rencontre nous nous étions tout de suite charmer et nous nous étions attirés. Nous avions bu quelques verres et nous avions finis chez moi et faire l'amour. Le lendemain matin nous nous étions quitter normalement, en nous disant que nous avions passer une très bonne nuit. Elle m'appris alors que nous allions travailler ensemble, durant deux semaine, c'était très bien, j'allais devoir lui apprendre certaines choses dans le métier de médecin. Souvent je n'étais pas très enchanter de prendre sous mon ails des internes, mais avec Eleonor ça allait être agréable, nous étions pareil elle et moi, des joueurs. Alors quand elle me dit « J'espère que vous êtes prêt à me voir tous les jours, Dr. Turner. », je lui fis un petit sourire.  

Mais avec plaisir...

Certains pourraient ce dire que nous vouvoyer était stupide, mais je trouvais cela existant. La réceptionniste arriva vers nous, cette fille était un boulet, un véritable boulet, elle perdait des dossiers, mélanger des ordonnances, bref, je me demandais ce qu'elle faisait ici. En plus d'être incompétente, elle s'habillait comme une pute. Bref, elle arriva vers nous, elle mâchait un chewing-gum bruyamment. Elle me dit alors que ma femme avait essayer de me joindre plusieurs fois, je lui dit alors.      

Je la rappelle plus tard...

Je me tourna vers la belle Eleonor, un sourire aux lèvres.    

Vous avez déjà pu faire un tour dans le service?
   


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: "You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair) Mer 26 Oct - 17:14

"I wasn't expecting you" × ft. Alistair & Eleonor
« Mais avec plaisir ». Ces quelques mots suffirent à faire sourire Eleonor d'un air espiègle. Ils étaient sur la même longueur d'ondes. Les choses s'annonçaient excellentes. Finalement, travailler en pédiatrie n'était pas si horrible que ça. Travailler... En y songeant, l'interne se souvint qu'elle était revenue ici afin de compléter un dossier. Par chance, les dossiers en question étaient encore sur le bureau, personne n'étant venu les chercher. La brune profita donc de l'arrivée de la réceptionniste – une femme de mauvais genre qu'elle ne portait pas dans son cœur – pour se pencher par-dessus le comptoir et attraper les dossiers. Elle ne prêtait pas attention à ce que disait cette dernière, jusqu'à ce qu'elle mentionne la « femme » d'Alistair. Cette révélation lui fit hausser les sourcils. Il était marié ?! La surprise pouvait se lire sur le visage d'Eleonor, qui ne fit cependant aucune remarque. Elle compléta donc son dossier tandis que son titulaire affirmait qu'il rappellerait son épouse plus tard. Elle déposa ensuite les feuilles sur le bureau, avant de se redresser et de hocher la tête.

« Oui ! J'y ai déjà travaillé auparavant et j'ai fait le tour de tous vos patients ce matin », répondit-elle avec professionnalisme avant de faire quelques pas dans le couloir, Alistair sur ses talons.

Elle préférait s'éloigner du comptoir des infirmières. Les murs avaient des oreilles dans le coin et même si Leo était du genre libre et à assumer tout, elle n'avait pas non plus envie d'entendre des murmures sur son passage. En s'éloignant, elle leur permettait donc de gagner un peu plus d'intimité. Elle fit alors quelques pas dans le couloir, avant de finalement prendre appui contre la porte d'une réserve.

« Alors comme ça, vous êtes mariés ? Vous auriez du amener votre femme, à trois, c'est encore plus fun », répondit-elle avec une lueur d'espièglerie et un sourire en coin.

Eleonor se fichait bien de savoir si Alister était célibataire, en couple ou marié. Ce n'était en aucun cas son problème. Si leur aventure s'apprenait, elle passerait sans doute pour une connasse ayant couché avec un homme appartenant déjà à une autre femme. Et pourtant, elle n'en avait rien à faire. Elle avait couché avec un homme, point. Qu'il soit marié ou non ne regardait que lui et elle, elle n'avait rien à voir dans cette histoire. C'était donc avec cet esprit très libre qu'elle abordait la question. Et sa remarque indiquait clairement qu'elle n'y accordait pas d'importance. Ainsi, Alistair était fixé : elle ne lui en voulait pas du tout de ne pas l'avoir prévenu au préalable.

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair)

Revenir en haut Aller en bas

"You didn't tell me that you work here, Dr. Turner" (ft. Alistair)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» WORK IN PROGREEEESSS 2!!
» petit work in progress!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Our deepest fear :: VIDEO GAMES :: 
Goodbye my lover
 :: 
Version Seattle
 :: 
Les rps
-